Free Mobile s'attaque aux smartphones. L'opérateur vient de dévoiler un système de location de mobiles haut de gamme, sur une période de deux ans. Cette solution doit permettre à un usager de faire des économies substantielles et de renouveler régulièrement son terminal. L'offre est accessible aux clients Free Mobile à 19,99 euros par mois, mais pas uniquement.

Depuis deux ans, Free Mobile impose son rythme dans la téléphonie mobile. En lançant une offre inférieure à vingt euros par mois, le quatrième opérateur a contraint la concurrence à revoir sa propre politique tarifaire pour rester dans la compétition. Mais même en s'alignant peu ou prou sur la formule de Free, les rivaux de Free n'ont pas empêché ce dernier de séduire 7,4 millions de clients.

Aujourd'hui, Free Mobile s'attaque aux smartphones eux-mêmes. Le groupe vient en effet d'annoncer (.pdf) une offre de location de smartphones haut de gamme dans laquelle il est possible d'emprunter un mobile pendant deux ans (comme un Samsung Galaxy S4, un Apple iPhone 5s ou un Samsung Galaxy Note 3). Coût de la location ? 12 euros par mois.

Est-ce intéressant économiquement ? L'opérateur a sorti sa calculette et comparé l'achat comptant d'un smartphone haut de gamme (par exemple le Samsung Galaxy S4, vendu 569 euros chez Free) avec la solution de location. Celle-ci coûte 12 euros par mois pendant 24 mois, soit 288 euros. À ce résultat, il faut ajouter un paiement initial de 49 euros, soit un total de 337 euros.

Un client optant pour cette solution économise donc 232 euros, soit 40 % du prix du Samsung Galaxy S4. À une différence près : il faudra le rendre à l'issue des deux ans de location. Le système fonctionne en fin de compte comme un leasing de voiture. Au bout de deux ans, il sera possible de louer un autre smartphone haut de gamme, qui sera alors peut-être le Samsung Galaxy S5.

Sur les trois mobiles présentés, l'économie réalisée est à chaque fois d'environ 40 %. Si le prix de la location ne change pas d'un téléphone à l'autre, en revanche le paiement initial varie d'un mobile à l'autre. Il faut par exemple verser 99 euros pour l'Apple iPhone 5s et 129 euros pour le Samsung Galaxy Note 3. Seuls les mobiles sélectionnés au préalable par Free pourront être loués.

La location n'est accessible que pour les clients ayant opté pour l'offre Free Mobile à 19,99 euros par mois (15,99 euros par mois pour les abonnés Freebox). Ceux avec une offre à 2 euros par mois ne sont pas éligibles. En revanche, les mobinautes ayant une offre chez la concurrence peuvent accéder à cette solution, mais devront payer 5 euros de plus (donc 17 euros par mois).

L'offre dévoilée ce jour concrétise les plans de Free, qui cherchait depuis plusieurs mois à élaborer une formule "agressive" et "très violente" pour concurrencer la subvention des mobiles proposée par ses rivaux. On se souvient ainsi que Maxime Lombardini, le PDG de la maison-mère de Free, souhaitait "offrir quelque chose de plus simple et de plus attractif que ce qui se fait aujourd'hui".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés