La SNCF n'est pas en mesure de proposer un accès à Internet via WiFi sur l'ensemble de son réseau TGV, du fait du coût trop important que cela implique par rame. Sans une solution technique "innovante" et un modèle économique "compatible", le WiFi dans les TGV se cantonnera pour l'instant à la LGV Est européenne.

Au début du mois de juillet, alors que le gouvernement annonçait l'arrivée du WiFi gratuit dans cent gares d'ici la fin de l'année, la ministre de l'économie numérique et de l'innovation a invité la SNCF à trouver une solution, à la fois satisfaisante sur le plan commercial et innovante sur le plan technique, afin que les voyageurs TGV puissent accéder à Internet d'ici trois ans.

Mais entre le souhait politique et la réalité du terrain, il y a parfois un monde. Interrogé par le député UMP Lionel Tardy, le gouvernement a concédé que, "d'un point de vue technique, équiper un TGV en WiFi requiert, du fait de la vitesse du train, la mise en œuvre de solutions plus élaborées que celles utilisées pour équiper un lieu public, comme une gare, ou un véhicule se déplaçant à faible vitesse, comme un bus".

Dans ce domaine, la SNCF mène déjà une expérimentation de ce type avec la ligne à grande vitesse Est européenne. Cependant, équiper une rame pour permettre aux voyageurs d'accéder à Internet coûte très cher.

L'installation du WiFi coûte plus de 350 000 euros par rame, selon cette foire aux questions, tandis qu'une community manager évoque sur les forums une facture de "plus de 2 millions d'euros par rame". "SNCF n'a pas encore trouvé le modèle économique (satisfaisant pour tous) et ne peut donc pas encore étendre ce service à tout le réseau", qui compte "plus de 450 rames dans le parc TGV".

Le ministère des transports est conscient de ces difficultés : la généralisation du WiFi dans les TGV n'est pas envisageable "à très court terme", tant qu'une solution technique "innovante" et un modèle économique "compatible" n'auront pas été trouvés.

( photo : CC BY-SA Clicsouris )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés