Lundi, Numerama rapportait que les conditions d'utilisation des offres ADSL et fibre dédiées aux professionnels interdisaient aux clients Orange d'utiliser des services comme Skype, YouTube, Dailymotion, ou BitTorrent. Sans aucun égard pour la neutralité du net, les mentions légales des offres Pro précisaient en effet que "VoIP, Peer to Peer, streaming vidéo et Newsgroups (sont) interdits" sur l'internet fixe, et Orange avait assumé cette interdiction en nous expliquant que "ces restrictions contractuelles apparaissent dans tous les contrats des offres Internet pro qu’elles soient ADSL ou Fibre, dans le but de préserver l’intégrité du réseau et la qualité de service".

Il paraissait douteux qu'Orange assume jusqu'au bout une telle aberration, et la raison l'a finalement emporté. Tant mieux.

Mardi, Orange est en effet revenu vers Numerama pour nous préciser d'une part que "la clause évoquée, même si elle apparait encore dans notre documentation, n’est pas suivie d’effet pour nos clients", c'est-à-dire qu'il n'y a aucune restriction technique à l'utilisation de Skype ou YouTube, ni de sanction contractuelle à la violation de l'engagement.

Par ailleurs, et surtout, "la clause a vocation à disparaître prochainement de nos documents", promet Orange. 

Tout est bien qui finit bien.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés