Apple a présenté deux nouveaux smartphones. L'iPhone 5s occupera le segment haut de gamme. Proposé en trois couleurs différentes, il tournera avec iOS 7 et embarquera la nouvelle puce A7, première à être en architecture 64 bits. L'iPhone 5s intègre également un lecteur biométrique d'empreintes digitales et un objectif photographique plus performant.

C'est ce mardi qu'Apple a organisé une nouvelle conférence dans son quartier général, en Californie. L'essentiel des informations délivrées par l'entreprise américaine a concerné, comme prévu, ses deux nouveaux smartphones, l'iPhone 5s et l'iPhone 5c. Le premier s'inscrit dans la lignée des précédents produits, tandis que le second est d'abord né pour répondre à la demande des marchés émergents.

Prix et date de sortie

L'iPhone 5s sera un téléphone haut de gamme, comme en témoigne les prix affichés sur le site de la société américaine. Ceux qui souhaiteront l'acquérir sans s'engager avec un opérateur de téléphonie mobile devront débourser 699 euros pour la version 16 Go, 799 euros pour la version 32 Go et 899 euros pour la version 64 Go. Les clients français pourront obtenir l'iPhone 5s à partir du 20 septembre.

Trois coloris, iOS 7

À quoi faut-il s'attendre avec l'iPhone 5s ? Outre la capacité de stockage, évoquée plus haut, le téléphone sera proposé en trois coloris : argenté, doré ou gris sombre. Pas de risque de voir l'entreprise américaine tomber dans un conflit avec les producteurs de champagne, comme cela a été évoqué un temps. Reste que si le nom n'est pas repris, la couleur s'en approche grandement.

L'iPhone 5s utilisera iOS 7 comme système d'exploitation. La plateforme logicielle, qui arbore un style graphique renouvelé, sera disponible publiquement le 18 septembre, deux jours avant l'arrivée de l'iPhone 5s dans les neuf principaux marchés d'Apple. Mais surtout, l'iPhone 5s offre trois changements radicaux par rapport aux générations précédentes.

Deux fois plus rapide que l'iPhone 5

D'abord, l'iPhone 5s est le premier smartphone de la gamme à intégrer la puce A7. Le groupe affirme qu'elle délivre des performances graphiques et de processeur deux fois plus rapides que l'iPhone 5. Surtout, la puce A7 est la première puce d'Apple à s'appuyer sur une architecture 64 bits. Apple est catégorique : elle est la première entreprise de l'informatique mobile à sauter le pas.

La puce A7 est également accompagnée d'un coprocesseur de mouvement, le M7. Selon l'entreprise américaine, le M7 peut s'occuper de certaines tâches autrefois dévolues à la puce A7. Au cours de sa keynote, Apple a expliqué que ce coprocesseur peut servir par exemple à suivre les activités physiques d'un usager. De quoi donner des idées d'applications en matière de bien-être et de santé.

Un lecteur d'empreintes digitales

Ensuite, l'iPhone 5s inclut un lecteur biométrique d'empreintes digitales qui se trouve au niveau du bouton Home. Lorsque l'usager pose son doigt sur le capteur, il peut déverrouiller son téléphone sans savoir besoin de rentrer son mot de passe. En outre, Apple indique que cette empreinte peut aussi servir à effectuer des achats sur la plateforme logicielle App Store ou sa boutique culturelle iTunes.

Quid de la sécurité et de l'intégrité du dispositif ? Selon l'entreprise, les données biométriques de l'utilisateur sont chiffrées et verrouillées dans la puce A7. Elles ne sont pas directement accessibles ou utilisées par les autres logiciels présents sur le téléphone. En outre, elles ne sont pas hébergées sur les serveurs d'Apple et ne sont pas sauvegardées dans iCloud.

Un objectif photographique plus performant

La dernière grande nouveauté avec cet iPhone 5s réside dans son objectif photographique. Le capteur grandit de 15 % par rapport à l'iPhone 5 et une focale ƒ/2,2 plus grande. Pas de course aux mégapixels avec cet appareil : il y en 8, comme avec l'iPhone 5. Mais Apple indique avoir concentré ses efforts sur d'autres aspects afin que le rendu final des clichés soit encore plus satisfaisant.

Un flash hybride ("Flash True Tone") est de la partie, comprenant en fait deux LED, permettra de prendre en compte selon la luminosité autour du sujet. Il y a également un mode ralenti (slow motion) qui offre la possibilité de filmer 120 images par seconde en haute définition (720p) et un mode rafale qui, à l'inverse, permet de prendre dix clichés en une seconde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés