Le coup de balai annoncé a bien eu lieu. Le nouvel iOS 7 rompt avec la philosophie de l'ancien design du système d'exploitation d'Apple, en adoptant une interface beaucoup plus moderne, et en rattrapant son retard sur les fonctionnalités proposées sur Android ou Windows Phone. Mais aucune date de sortie n'a été annoncée.

Comme prévu, Apple a présenté lundi le nouveau design de son système d'exploitation mobile iOS, largement revu et corrigé sous la direction de Johny Ive. Adoptant un style graphique "plat" qui met fin au skeuomorphisme caractéristique de l'ancien directeur d'iOS Scott Forstall, le nouvel iOS 7 est résolument moderne avec une interface très dépouillée, dont la seule note de fantaisie provient des superbes arrières plan qui bougent en fonction de l'orientation de l'appareil, pour donner une réelle impression de profondeur à l'interface (un effet difficile à décrire mais réellement impressionnant à voir).

Disponible pour l'instant uniquement pour les développeurs sur iPhone, sans qu'aucune date n'ait été annoncée pour son lancement public, iOS 7 sera proposé dans quelques mois sur les iPhone 4 et 5, iPad 2, iPad Mini, et le futur iPod Touch 5. La version Beta sur iPad, qui n'a pas été présentée, sera lancée dans quelques semaines.

Toutes les applications pré-embarquées dans iOS ont été redessinées pour s'adapter au nouveau design d'iOS, à l'image de l'application "météo" qui montre désormais le temps qu'il fait par des animations plein écran en arrière plan. 

Tant au niveau du graphisme que des fonctionnalités, iOS 7 remet à jour le système d'exploitation d'Apple par rapport aux concurrents Android et Windows Phone. Il apporte notamment, enfin, une gestion du multitâches pour toutes les applications, propose un nouvel écran de notification, une mise à jour automatique des applications, un accès rapide aux réglages (Wifi, luminosité, Bluetooth, volume, AirPlay), l'accès rapide à la fonctionnalité "lampe de poche" depuis l'écran d'accueil, etc. Rien de révolutionnaire, mais une mise à niveau très appréciable.

En revanche, rien n'a été annoncé concernant le clavier, qui devient un véritable poids pour ceux qui sont désormais habitués à la souplesse d'utilisation de Swype ou Swiftkey.

Le navigateur Safari a lui aussi été revu, avec une nouvelle interface en plein écran, une navigation entre les onglets de type "flow", ou la sauvegarde des mots de passe dans le service iCloud Keychain (annoncé par ailleurs sur Mac OS X Mavericks).

L'application Camera a été améliorée pour faciliter le tri des photos, désormais triées automatiquement par date et par localisation géographique. Des filtres ont par ailleurs été ajoutés pour permettre de donner un style particulier à la image, à la manière d'Instagram.

Enfin, Siri a été mis à jour avec l'intégration de réponses provenant de Wikipedia et du moteur de recherche Bing de Microsoft, et sera bientôt disponible dans les voitures de certains constructeurs. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés