Relativement fragmenté, l'écosystème Android se concentre autour de trois grandes versions du système d'exploitation. Ce mois d'août marque un changement notable dans la hiérarchie des mises à jour, puisque Jelly Bean (Android 4.1 et 4.2) a doublé Gingerbread (Android 2.3), devenant de fait la version la plus répandue.

Disponible au téléchargement depuis le 9 juillet 2012, Jelly Bean est désormais le système d'exploitation Android le plus répandu. Le dernier bilan établi par Google évaluant la fragmentation de sa plateforme mobile révèle en effet que cette version de l'O.S. a doublé Gingerbread (Android 2.3.3 à Android 2.3.7). Celle-ci est désormais installée sur 34,1 % des terminaux Android, tandis que Jelly Bean l'est sur 37,9 %.

Contrairement aux autres versions d'Android, Jelly Bean est composé de deux branches. La première, 4.1.x, est déployée sur 32,3 % des terminaux équipés de l'O.S. La seconde, 4.2.x, est moins courante, puisqu'on la retrouve sur 5,6 % des smartphones. Cet écart s'explique notamment par les calendriers de déploiement, différents selon les constructeurs. Le Galaxy S3, par exemple, ne bénéficie pas encore d'Android 4.2.x.

Concernant les autres versions d'Android, le déclin continue. On remarquera en particulier le recul de 6 points d'Android Ice Cream Sandwich (version 4.0.3 et 4.0.4), passant d'une part de marché de 29,3 % en avril à 23,3 % en août. Les quatre autres versions de l'O.S. sont également en recul, même si elles ne représentent plus qu'un poids marginal dans l'écosystème Google (moins de 5 % en cumulé).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés