Dernière version majeure du système d'exploitation conçu par Google, Jelly Bean est désormais déployé sur un quart des terminaux Android. Cependant, les mises à jour Gingerbread et Ice Cream Sandwich représentent toujours l'essentiel de l'écosystème Android.

Disponible depuis le 9 juillet dernier, la mise à jour Jelly Bean est désormais installée sur 25 % des terminaux Android. Google a en effet publié en début de semaine les dernières statistiques relatives à son système d'exploitation mobile. En cumulant les parts de marché des deux branches (4.1.x et 4.2.x), Android Jelly Bean est présent sur un quart des téléphones équipés d'Android.

L'écart entre les deux versions reste toutefois considérable. La branche 4.1.x a une part de marché de 23 % tandis que la branche 4.2.x n'atteint que 2 %. Cette dernière est pourtant disponible depuis le 13 novembre. Non pas que les usagers la boudent, mais ils dépendent souvent du bon vouloir des constructeurs. Le Samsung Galaxy S3, par exemple, n'en bénéficie toujours pas.

Si Jelly Bean prend de plus en plus d'importance, il ne rivalise pas encore avec les deux principales versions d'Android, à savoir Gingerbread (2.3), qui est présent du 39,8 % des terminaux, et Ice Cream Sandwich (4.0), déployé sur 29,3 % des mobiles. Ces trois versions représentent la quasi-totalité  de l'écosystème. Le reste est partagé entre Froyo (2.2) et d'autres mises à jour plus anciennes ou confidentielles.

Google précise par ailleurs qu'une nouvelle méthode de calcul a été sélectionnée pour évaluer la fragmentation du système d'exploitation. À partir de ce mois-ci, les statistiques intégreront l'ensemble des mobiles utilisés par les usagers pour se rendre sur Google Play. Auparavant, seuls les terminaux se connectant sur les serveurs de la firme américaine étaient comptabilisés. Google estime que cette nouvelle approche va permettre de produire des statistiques plus précises

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés