Offert gratuitement aux propriétaires de smartphones Samsung, le nouvel album de Jaz-Z "Magna Carta Holy Grail" est néanmoins piraté massivement sur BitTorrent. Y compris par ces clients de Samsung, pour qui l'utilisation du réseau P2P paraît plus efficace et moins risquée.

Le 16 juin dernier, à l'occasion d'une publicité diffusée avant la finale de la NBA, l'artiste Jay-Z annonçait que son prochain album Magna Carta Holy Grail serait disponible en exclusivité pour les propriétaires d'un nouveau téléphone Samsung (Galaxy S3, Galaxy S3 ou Galaxy Note II), à partir du 4 juillet. La firme sud-coréenne a en effet sorti le carnet de chèques pour acheter 1 million de licences du disque, dans une stratégie marketing qui rappelle celle qu'avait réalisé Prince avec l'hebdomadaire britannique Mail On Sunday .

La sortie mondiale était programmée quelques jours plus tard, le 8 juillet. Mais bien sûr, l'exclusivité n'a pas tenu une journée. Comme le remarque Digital Music News, l'album est déjà largement distribué sur Internet, et en particulier sur BitTorrent. Paradoxalement, mais comme souvent, c'est l'offre pirate qui offre le meilleur service.

En effet, non seulement l'accord d'exclusivité implique que Magna Carta Holy n'est pas encore disponible sur les plateformes légales comme iTunes, Deezer, Spotify, Google Play ou Amazon, mais en plus les propres serveurs de Samsung peinent à répondre à la demande. Quand ça n'est pas les téléchargements qui sont trop lents ou interrompus, c'est l'application imposée par Samsung pour télécharger l'album de Jay-Z qui effraye les intéressés, avec sa grande indiscrétion — elle demande un grand nombre d'autorisations sur Android, dont le fait de connaître la géolocalisation de l'utilisateur, de collecter les numéro de téléphone, comptes Facebook, Twitter, adresse e-mail, etc.

Pire encore, McAfee a prévenu qu'il existait une copie vérolée de l'application.

Il est donc plus simple et plus discret pour les mélomanes de lancer leur client BitTorrent et de télécharger l'album de Jay-Z en toute illégalité, même lorsqu'il est offert.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés