Facebook serait sur le point d'acquérir Waze, le service de GPS communautaire fondé en 2006. Une acquisition qui permettrait au réseau social de mettre la main sur une importante base de données de cartographie, et sur les informations personnelles de ses utilisateurs.

Sur le marché très disputé des services de GPS, Waze s'est progressivement imposé avec un concept novateur. Plutôt que de se reposer sur une base de données fournie par un service de cartographie et d'info-trafic traditionnel, Waze permet aux utilisateurs d'échanger des informations en temps réel sur l'état du trafic, les accidents qu'ils rencontrent, les radars mobiles installés par la police, etc. Ils peuvent même proposer des modifications du tracé des routes pour mettre à jour les cartes le plus rapidement possible.

Waze serait utilisé aujourd'hui par 45 millions de personnes, et continue de croître à un rythme important. 90 millions d'avertissements ont été rédigés par la communauté l'an dernier, sur près de 10 milliards de kilomètres parcourus, et 500 millions d'éditions de la carte ont été réalisées par 65 000 cartographes amateurs.

Il n'est donc pas surprenant que le service attire les convoitises. Alors que des rumeurs avaient circulé sur un possible rachat de Waze par Apple (suite au fiasco d'iOS Maps), voire même par Microsoft, c'est finalement Facebook qui pourrait sortir le carnet de chèques. Selon le site israélien Calcalist (Waze étant basé en Israël), dont les informations sont jugées fiables par TheNextWeb, Facebook négocierait déjà depuis 6 mois le rachat de Waze, pour un montant proche du milliard de dollars.

Une telle acquisition serait naturelle pour Waze, qui a intégré Facebook sur son application en octobre 2012… donc peu ou proue au moment où les négociations supposées auraient débuté avec Mark Zuckerberg. Réciproquement, Facebook a mis en valeur l'application Waze parmi les quelques applications visibles sur l'illustration officielle de son interface Android Facebook Home.

Pour Facebook, Waze est une voie royale pour l'obtention de données de géolocalisation, et la vente de publicités locales en concurrence avec Google. Ce qui ne sera pas sans soulever quelques inquiétudes pour les utilisateurs de Waze, si Facebook devenait obligatoire.

Actuellement, la politique de vie privée de Waze indique que le service "collecte votre localisation et les informations sur votre trajet", et que "en configurant votre compte Waze pour l'intégrer aux réseaux sociaux, y compris en s'enregistrant sur Waze en utilisant votre compte de réseau social (tel que votre compte Facebook), vous acceptez de partager des informations (y compris des informations qui peuvent personnellement vous identifier) entre Waze et les réseaux sociaux". Elle ajoute que "l'utilisation par le réseau social des informations rendues disponibles par Waze sont gouvernées par la politique de vie de ce réseau social et contrôlées par ce réseau social, pas par Waze".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés