À la veille de la diffusion de la saison 3 de Game of Thrones aux USA, la direction d'Orange a répondu aux questions de la Hadopi sur son offre légale US+24. Cette formule, proposée dans le cadre du bouquet OCS, permet aux spectateurs français de voir des séries américaines 24 heures après leur diffusion outre-Atlantique. Pour Orange, cela constitue une "alternative très attractive au piratage".

Dans le cadre de son offre légale, Orange propose une formule US+24 qui permet à ses abonnés de visionner des épisodes de séries télévisées américaines 24 heures après leur diffusion outre-Atlantique. Disponible via son bouquet OCS (Orange Cinéma Séries), elle va notamment concerner la saison 3 de Game of Thrones, qui sera diffusée à partir du 31 mars sur la chaîne câblée HBO.

Pour HBO, réduire le délai entre la diffusion d'une série TV aux États-Unis et sa sortie à l'étranger est l'une des meilleures pistes pour contrer le téléchargement illicite. "Nous pensons que la clé pour combattre le piratage est de rendre les contenus comme Game of Thrones disponibles à l'international le plus rapidement possible", a déclaré Jeff Cusson, l'un des cadres de la chaîne.

Cet avis est partagé par Orange. L'opérateur estime "qu'avec US+24, nous proposons en effet une alternative très attractive au piratage". Guillaume Lacroix, directeur des partenariats à la direction des contenus d'Orange, ajoute que son intérêt "est pour partie lié à l'indisponibilité des programmes que les spectateurs attendent sur une offre légale".

Il ajoute que cette offre "existe depuis plus d'un an" et se concentre sur "les meilleures séries US" en les proposant en VOST. "Pour nos clients fans de séries, US+24 est avant tout un service qui leur permet de profiter de leurs programmes préférés dès qu'ils sont disponibles, dans les meilleures conditions de confort et sur tous les écrans, sans aucun coût supplémentaire".

Si la formule US+24 est attractive du fait de sa grande proximité avec le rythme de diffusion américain, elle reste néanmoins perfectible. Sur Twitter, il a été constaté que les abonnés n'étant ni chez Orange ni chez SFR sont particulièrement mal lotis. Un client chez Numéricable a ainsi livré un témoignage sur "J'voulais pas pirater" révélant sa déception face aux barrières l'empêchant de profiter de l'offre légale.

Une lueur d'espoir toutefois. Selon Guillaume Lacroix, "[le bouquet de chaînes] devrait être prochainement commercialisé chez d’autres opérateurs". Outre la TV d'Orange, il est également disponible aux abonnés SFR, CanalSat, Tahiti NUI Satellite, Parabole Maurice et Parabole Réunion.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos