La nouvelle gamme Livebox Play sera disponible à partir du 7 février, à 39,90 euros par mois. Disponible sans engagement. Plus de 100 000 pré-inscriptions ont été enregistrées depuis la présentation en novembre dernier, selon l'opérateur.

Dévoilée avec faste le 21 novembre dernier, la Livebox Play d'Orange arrive le 7 février. Après une phase de réservation qui a donné lieu à 100 000 pré-inscriptions, l'opérateur va pouvoir commercialiser sa nouvelle gamme, qui se compose du boîtier Internet et du décodeur TV. La formule est proposée à 39,90 euros par mois, aussi bien pour les forfaits ADSL que pour l'offre Livebox Play Fibre.

En plus de l'accès à Internet, cette solution inclut "les appels illimités vers les mobiles et les fixes de 100 destinations", à l'exclusion des numéros spéciaux et avec une limite de 250 destinataires différents par mois. En outre, le client Orange peut choisir un "avantage personnalisé" entre le Pass Livebox Play (films, séries, dessins animés en VOD illimité), Orange Deezer premium + ou Let's Go (100 Mo / mois) pour l'Internet mobile.

Les clients auront en outre droit à un espace de stockage de 50 Go dans la solution d'hébergement à distance d'Orange. Ceux ayant un abonnement Livebox Play Fibre auront un "avantage au choix supplémentaire" entre le Pass jeux premium, qui donne accès au catalogue de jeux vidéo d'Orange (une centaine de titres disponibles) ou un doublement de l'espace disponible dans le Cloud d'Orange (100 Go).

Quelles sont les conditions posées par Orange ? Contacté pour répondre à ces questions, l'opérateur n'était pas joignable ce vendredi matin. Néanmoins, le communiqué donne quelques informations.

Si les deux offres sont ouvertes à tous (anciens abonnés comme nouveaux clients), l'opérateur prévient que "d'éventuels frais d'échange de matériel" peuvent s'appliquer suivant l'offre souscrite. Concernant le décodeur TV, celui-ci sera accessible "sous réserve d'éligibilité technique et du dépôt de garantie de 49 euros". La location est facturée 3 euros par mois.

Ces offres sont "sans engagement", précise enfin l'opérateur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés