Publié par Guillaume Champeau, le Mercredi 07 Novembre 2012

Mega : et si Kim Dotcom se moquait du monde ?

Roi du marketing, Kim Dotcom a-t-il tendu aux pièges aux Etats-Unis en annonçant la création d'un nouveau MegaUpload utilisant le nom de domaine gabonnais Me.Ga, aussitôt saisi par le gouvernement d'Ali Bongo ? N'aurait-il finalement aucune intention de lancer un nouveau service de stockage de fichiers ? Certains éléments le laissent penser.

Ca y est, c'est fait. Comme l'a annoncé dans une déclaration solennelle le ministre gabonnais de l'Economie Numérique, le nom de domaine me.ga a été supprimé des serveurs du TLD .ga, sur ordre du gouvernement. Ce n'est désormais qu'une question d'heures avant que les internautes qui tentent d'accéder au site n'aient plus aucune réponse. Ce faisant, le Gabon réalise une première mondiale peu glorieuse : supprimer un site internet avant même qu'il soit créé, pour une simple suspicion d'illégalité future. Et ce alors-même que MegaUpload, auquel Mega est censé succéder, n'a encore jamais été déclaré illégal par la justice américaine (la procédure est encore en phase d'instruction, et donc la présomption d'innocence est censée s'appliquer).

Mais déjà, à l'instar de quelques uns de nos lecteurs, certains se demandent si Kim Dotcom n'avait pas prédit qu'un tel évènement pourrait se produire. C'est aussi une hypothèse émise par un expert des noms de domaine, Stephane Bortzmeyer, que nous avons contacté et qui s'étonne du choix qu'avait opéré le fondateur de MegaUpload.

"Dotcom avait bien insisté sur le fait que le nouveau service, Mega, serait indestructible, contrairement à Megaupload, qui était bien trop vulnérable", se rappelle Bortzmeyer, qui avait publié à l'époque des explications techniques sur la façon dont les USA avaient pu saisir le .com de MegaUpload. "Avoir un nom en .COM vous soumet à la loi états-unienne, très favorable à Hollywood. Or, s'il est compréhensible d'utiliser un TLD non états-unien, .GA n'est pas forcément le meilleur choix. Le Gabon n'est pas un état de droit (un coup de fil du ministre et le domaine est fermé), et la compétence technique du .GA n'est pas assurée. Une attaque par déni de service ou un piratage étaient prévisibles."

Kim Dotcom, avec ses millions de dollars, sa batterie d'avocats et de techniciens spécialistes du web et des réseaux, pouvait-il ignorer l'extrême fragilité d'un nom de domaine en .GA, ou le sous-estimer pour bénéficier d'un nom de domaine idéal sur le plan marketing ? Stephane Bortzmeyer soumet trois hypothèses, dont seule la dernière semble réaliste : "1) Dotcom n'est pas malin et n'a pas fait attention ; 2) Dotcom sait des choses que je ne sais pas (par exemple, il a un accord avec Ali Bongo, le dictateur) ; 3) Dotcom sait bien que cette configuration n'est pas solide mais il n'a pas réellement l'intention de lancer un tel service, il veut juste agiter le marécage et entretenir sa réputation de trublion".

Une simple opération de communication ?

"J'ai de plus en plus l'impression que Dotcom a un nouveau business model : embêter le plus possible le plus de monde, pour permettre une sortie négociée, avec indemnités et droits d'adaptation de sa vie au cinéma (ça a l'air bien parti)", nous indique Bortzmeyer. "Je ne suis pas du tout sûr qu'il avait réellement prévu de lancer un nouveau service".

Au delà de la supposition, des éléments concrets permettent d'appuyer l'hypothèse. La première d'entre-elles est que pour obtenir sa remise en liberté sous caution, Kim Dotcom s'était engagé auprès des autorités de Nouvelle-Zélande à ne pas relancer MegaUpload ou "une entreprise similaire" jusqu'à ce que la procédure d'extradition soit terminée, ce qui ne sera pas le cas avant le mois de mars 2013. S'il viole cet engagement, Kim Dotcom peut être remis en prison à tout instant, et ses biens pourront être de nouveau saisis, y compris Mega. Pourquoi prendre un tel risque ?

Or Dotcom semble complètement ignorer cette menace de retour à la case prison, et a annoncé l'ouverture de Mega pour le 19 janvier 2013, c'est-à-dire avant l'éventuelle levée des conditions de sa remise en liberté. Du point de vue communication, la date annoncée ne doit rien au hasard puisqu'il s'agit de l'anniversaire de l'opération du FBI contre MegaUpload.

Il faut par ailleurs se souvenir que Mega n'est pas le principal service sur lequel travaille Kim Dotcom. Le projet MegaBox est beaucoup plus avancé, et présente des risques judiciaires beaucoup moins élevés, y compris du point de vue des conditions de sa remise en liberté. Ses avocats pourront facilement expliquer au juge qu'un service de musique en ligne réalisé avec l'autorisation des artistes (c'est ce qu'il prétend) n'a rien de "similaire" à l'ancien MegaUpload. En attendant, faire de la publicité pour Mega lui permet de tenir le public en éveil, ce qu'il fait régulièrement depuis plusieurs mois, et de récupérer un fichier d'adresses e-mails à utiliser pour avertir du lancement. Le site Mega proposait en effet de s'inscrire à une newsletter.

De plus, Dotcom avait demandé il y a deux mois aux développeurs tiers de s'inscrire pour tester l'API de Mega. Or depuis, à notre connaissance, aucun développeur n'a eu accès à cette prétendue API. Le site internet, lui, continuait à proposer aux développeurs de s'inscrire, tout en demandant aux hébergeurs et financiers de se faire connaître. 

Enfin, des doutes subsistent sur la réalité du piratage du site Me.ga, opéré par un mystérieux groupe Omega. Contrairement aux apparences, ce n'est pas le domaine me.ga qui a été piraté ; mais le site vers lequel il pointait. Or il paraît peu crédible que Kim Dotcom se soit fait pirater un site internet sous son contrôle, avec toute son expertise acquise en sécurisation. Et quand bien même fut-ce le cas, Dotcom et ses équipes avaient jusqu'à ce midi toute liberté de faire pointer le domaine vers une page non hackée ; or l'adresse IP affiche toujours une page de redirection vers le compte Twitter du prétendu groupe de hackers. 

A suivre.

Publié par Guillaume Champeau, le 7 Novembre 2012 à 15h32
 
65
Commentaires à propos de «Mega : et si Kim Dotcom se moquait du monde ?»
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 07/11/2012 à 15:42
Un truc est sur, c'est qu'il n'est pas "pas très malin"
Inscrit le 18/10/2008
1857 messages publiés
Il l'est plus que toi et moi au moins. Il s'est fait beaucoup d'argent, il n'arrête pas de faire parler de lui, l'administration américaine n'arrive pas à la lui fermer, et il était numéro un mondial de Modern Warfare !

Maintenant, l'analyse de Kad tient debout. Son principal atout est son pouvoir de nuisance, se poser en victime pour pas cher lui est utile (Ali Bongo, toute honte bue, a obéi une fois de plus à ses maîtres, c'était couru d'avance). Et plus il fera chier l'administration américaine, plus sa marge de négociation augmentera (vous me foutez la paix, rendez mes ronds, je la boucle et je recommence pas). Ca ne lui empêche par ailleurs en rien de relancer mega s'il gagne devant les tribunaux néo-zélandais malgré les pressions politiques énormes.
Inscrit le 10/06/2005
6355 messages publiés
ze_katt (Modérateur(rice)) le 07/11/2012 à 19:59
Dans - il n'est pas : "pas très malin" - qu'est ce que tu n'as pas compris ?
Inscrit le 27/08/2012
27 messages publiés
Inscrit le 08/06/2004
38 messages publiés
Regarde bien la photo de gauche (celle où il tient un fusil de chasse), on ne peut pas dire qu'il respire l'intélligence...
Inscrit le 18/10/2008
1857 messages publiés
Oui, ben, on ne lit pas Star Club non plus hein.
Inscrit le 08/06/2004
38 messages publiés
Je n'avais jamais entendu parler de ce magazine, ça a l'air génial, merci pour l'info. (Et je pense que M. Dotcom y a sa place aussi).
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
On peut être con, une ordure de la pire espèce et être très intelligent, relis ton Histoire...
Inscrit le 08/02/2013
1 messages publiés
vu se qu'il fait (et se qu'il a fait ) il est bien plus intelligent que toi ...
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
Regarde plus loin que le bout de ton nez, ce mec est très intelligent, a n'en point douter !
Inscrit le 27/02/2003
155 messages publiés
Et s'il voulait vraiment lancer le service, et se faire de la pub pour pas cher avec cette bien pratique "saisie" du domaine orchestrée, dans un Etat corrompu, soit disant sous pression des USA ?
Inscrit le 19/10/2009
6427 messages publiés


Après ses ' déboires ' dans un pays n'ayant pas hésité une seule seconde, malgré sa souveraineté, à laisser ' oeuvrer ' le fbi directement sur son territoire, j'avais pris avec circonspection cette annonce en .ga

Je le verrai déjà plus dans un pays qui n'appartiendrait pas à l' O.M.C., qui ne serait pas ' signataire ' de ACTA, et qui ne dépendrait pas de la finance/industrie internationale pour ses finances publiques...

Suivez mon regard en direction des pays de l' Amérique Latine...

[message édité par Gnommy le 07/11/2012 à 15:49 ]
Inscrit le 04/05/2009
803 messages publiés
Le Gabon n'est pas un état de droit (un coup de fil du ministre et le domaine est fermé, et la compétence technique du .GA n'est pas assurée.

C'est presque pareil aux états unis finalement, voir pire, un coup de fil d'une gros multinationale et voilà on saisit les noms de domaine.
[message édité par Guss_ le 07/11/2012 à 16:12 ]
Inscrit le 26/05/2010
147 messages publiés
Non c'est pas pareil. Quand c'est un chef d'Etat qui exerce un pouvoir discrétionnaire, ça s'appelle de la dictature. Quand c'est une entreprise, ça s'appelle un marché libre et non faussé.
Inscrit le 02/08/2010
81 messages publiés
Excellente analyse !
Inscrit le 07/11/2012
4 messages publiés
et tu te prends un balle par les 15 snipers qu sont dans les bâtiments a côtés et on démolit ta maison a coup de maillet pour voir si il y a des preuves et on viole ta femme et tes enfants c'est ça les états unis

et quand on se rend compte que tu n'as rien fait ils disent "votre mari et mort en Héros pour les USA"
[message édité par chuck14 le 07/11/2012 à 17:00 ]
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
Oui, oui, ça me rappelle aussi un grand pays démocratique avec un drapeau de couleur vive..................
Inscrit le 07/11/2012
4 messages publiés
bien vu Soldat!! xD
[message édité par chuck14 le 07/11/2012 à 23:15 ]
Inscrit le 10/06/2011
1063 messages publiés
Inscrit le 09/10/2008
3223 messages publiés
"J'ai de plus en plus l'impression que Dotcom a un nouveau business model : embêter le plus possible le plus de monde, pour permettre une sortie négociée, avec indemnités et droits d'adaptation de sa vie au cinéma (ça a l'air bien parti)", nous indique Bortzmeyer. "Je ne suis pas du tout sûr qu'il avait réellement prévu de lancer un nouveau service".


ptin ca a du réfléchir sec la ! lol
Inscrit le 25/02/2012
1370 messages publiés
Bah expert ou pas ??????????
Inscrit le 16/08/2010
1280 messages publiés
il y a des chances que le gros kim se foute de la gueule du monde.
.
il part sur de belles tirades et de belles promesses sur le partage, le numérique, sur un site de la mort qui tue, et il va finir par nous pondre un vieux blog moisi.
.
ça c'est déjà vu
Inscrit le 04/05/2009
803 messages publiés
Je sais pas, mais si on prend du recule sur ce qu'il a pu faire, ou de quel manière il a mené ça, on pourrait aussi dire qu'il agite le chiffon rouge, et que par derrière il pourrait monté quelque chose de plus "secret" qui une fois en place serait difficilement déstabilisable.
S'il est fin stratège, c'est une possibilité
Inscrit le 06/04/2011
3796 messages publiés
oui, c 'est bien vu .
Inscrit le 09/10/2008
3223 messages publiés
moisi comme MU ?? lol..
Inscrit le 24/03/2009
915 messages publiés
"supprimer un site internet avant même qu'il soit créé, pour une simple suspicion d'illégalité future. Et ce alors-même que MegaUpload, auquel Mega est censé succéder, n'a encore jamais été déclaré illégal par la justice américaine (la procédure est encore en phase d'instruction, et donc la présomption d'innocence est censée s'appliquer)."

Ce n'est pas car le site lui-même n'a pas encore été jugé illégal que les usages qui en étaient fait était tout à fait légitimes et de bonne foi.
Il n'y a aucune "présomption d'innocence", rien n'est à présumer ici, tout le monde sait que le géant MegaUpload était utilisé pour le transfert de fichiers pirates.
Puis merde, c'était le site qui générait 4% du trafic web mondial, faut arrêter de prendre les gens pour des cons en disant "non mais on sait pas, il a encore pas été jugé hein !"

Autant on peut critiquer vivement l'instruction en cours et les procédures douteuses qui ont été employées, autant venir défendre MegaUpload en statuant que, légalement il est totalement innocent, c'est se foutre de la gueule du monde.

Oh et, lier les termes "justice américaine" et "présomtion d'innocence" juste après c'est... comment dire... bancal, pour rester correct.

Concernant l'article en lui-même, bien sur que Dotcom est un bel acteur. Il suffit de s'abonner à son Twitter pour voir tout ce qu'il fait pour se faire passer pour une victime. Perso, en regardant l'image de une de cet article, j'ai pas spécialement l'impression que le bonhomme soit à plaindre.
Inscrit le 13/08/2002
24366 messages publiés
Si on applique ton raisonnement, il ne faut pas appliquer les principes lorsque la culpabilité paraît évidente. Mais dans ce cas là ce ne sont plus des principes. Or les principes, ça a un sens. Ce sont eux qui garantissent que l'on est dans un état de droit, et pas dans un état où s'applique une justice discrétionnaire, où l'on trierait ceux dont la culpabilité semble "évidente", et ceux pour lesquels on a un doute, avec une frontière très floue entre les deux catégories. C'est sacro-saint, les principes.
Inscrit le 24/03/2009
915 messages publiés
Comme j'ai répondu à tass_ juste en dessous, si demain un type qui a monté un site géant de pédopornographie annonce à tout le monde qu'il est sur un "truc énorme et impossible à atteindre", alors qu'il est toujours en jugement pour le premier site que j'ai cité, faut-il lui laisser le "bénéfice du doute" ou, comme il a été appelé ici : la présomption d'innocence ?

D'un point de vue légal et strict au regard de la loi, oui, en effet il le faut. Mais d'un point de vue moral et en se rendant à l'évidence, c'est de suite plus compliqué que l'affirmation bête et méchante de "on est dans un état de droit, alors ce type peut monter son site géant de pédopornographie, on ne l'arrêtera que lorsqu'il l'aura effectivement fait et qu'il aura été condamné pour ça. Mais avant, il est totalement innocent".

Je parle de pédopornographie car il est clair dans l'esprit de tous que sa pratique et son exploitation sont totalement illégales (et la morale dira : absolument dégueulasse). Pour MegaUpload c'est plus compliqué, car les gens pensent que l'usage en était légitime lorsqu'il s'agissait de télécharger du contenu piraté. Ou, du moins, dans l'esprit, c'était pas si grave (les majors le méritent bien, ça n'affecte personne, blablabla).
Pourtant le concept est le même.

D'ailleurs, contrairement aux états unis qui, eux, ont une approche accusatoire au lieu d'avoir de la présomption d'innocence, nous on a pas ce concept du mandat obligatoire pour tout et n'importe quoi. Cela permet aux forces de l'ordre de prendre des mesures lorsqu'une situation "semble" le nécessiter, le tout sans l'aval d'un juge, ni suite à l'application d'un jugement par un tribunal.

Enfin, je terminerais par dire : faut arrêter l'hypocrisie. Invoquer l'élément strict et légal pour donner crédit à Dotcom sans prendre en compte le caractère évident qu'une forte majorité des échanges sur ses plateformes Mega(upload/video...) étaient des échanges pirates, c'est de la pure hypocrisie.
C'est aux avocats de défendre ce cas d'un point de vue strictement légal, pas à la presse. On peut éventuellement rappeler que l'instruction est toujours en cours et que le Gabon a effectivement supprimé le domaine sans décision de justice, mais de là à faire tout un premier paragraphe sur sa présumée innocence se transformant vite en "Snif, c'est trop injuste !" ça va trop loin.

Mais ouais, si tu veux, tu as raison. MegaUpload n'a toujours pas été jugé comme étant un site "illégal".
Moi je continue d'affirmer que ça ne veut pas non plus dire que c'était un site blanc comme neige, juste car aucun tribunal n'a encore statué. En fait, c'était le plus gros des sites de piratage en DLL. Et le pire, c'est que tout le monde sais pertinemment que c'est vrai, c'est pour ça que j'ai parlé d'hypocrisie.

Si un type tranche la gorge d'un autre juste en face de milliers de témoins, je pense que le premier qui ira dire "non mais, pour l'instant, il est totalement innocent !" aura la désagréable expérience d'être regardé de travers par le monde entier... mais le pire, c'est qu'il aura raison d'un point vue strict, créant inévitablement une situation d'une absurdité sans nom comme c'est le cas pour MegaUpload.

Donc ouais, que les Américains veulent à tout prix empêcher Dotcom de poursuivre les activités de sa "galaxie" entièrement basée sur les échanges pirates, je ne trouve pas que ce soit si répréhensible que ça si on vire ses œillères pointant uniquement sur des textes de loi.

Autant l'approche mathématique d'un physicien qui te dirait "Hey, 99,9% de chances que ça se produise, c'est pas certain !" je la comprends et je m'en amuse, autant dans le cas présent, c'est absolument pas la même chose. On parle du putain de plus gros site de piratage en DLL de l'histoire du net, et du type qui s'est fait un fric monstrueux dessus, pas d'un cas plus ou moins flou où l'accusé aurait effectivement une légitimité à ne pas être catégorisé de suite comme coupable.

Si ces principes d'égalité amènent à des situation ubuesques comme celle-ci, affirmant que le loup est un agneau tant qu'un scientifique n'a pas vérifié, alors ces principes sont mauvais si appliqués strictement ainsi.
D'ailleurs, personne n'ira appliquer certaines lois d'un point de vue extrêmement strict, on a vu ce que ça a donné quand Militello (il me semble) a demandé la verbalisation des jeunes manifestant Anonymous qui portaient un masque, par application de la loi présentée comme "anti-burka". Tout le monde a reconnu que c'était absurde et que ce "principe d'égalité face à la loi" ne s'appliquait pas ici.

Si Salomon avait fait ce que les principes lui dictaient de manière stricte, les livres d'histoire auraient aujourd'hui un bébé mort coupé en deux dans leurs pages.
Inscrit le 08/11/2012
1 messages publiés
Mais qu'est-ce donc que ce pavé ?
Oui, je l'ai lu jusqu'au bout et le constat m'afflige.
Exprimer une opinion en peu de mots est facile et, au vu de la qualité de ton français, je suis sûr que tu aurais pu y arriver.

Mais n'attaquons pas la forme, le fond est plus important.
La chose est simple : Toute condamnation qui n'a pas été prononcée par un tribunal relève de la chasse aux sorcières, avec toutes les horreurs que ça implique.
Tu as vu quelque chose ? Témoigne ! Tu sais quelque chose ? Tu peux le prouver ? Apporte les preuves. C'est comme ça qu'on fait un procès équitable.

Le site me.ga a été ouvert avec une simple page. Où était le mal infâme ? Le caractère illégal ?

Oui je sais : "One does not simply feed the troll" mais là, j'ai pas pu m'en empêcher.
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Le gabon est un état souverain où une décision de justice passe après le pouvoir décisionnaire du président.

Inutile de venir crier au loup, au scanbdale et de tenter de transposer le droit Français au Gabon, on est pas en France là bas mais au Gabon !

Le président Gabonais à utilisé les outils à sa disposition pour régler une situation qu'il ne voulait pas risquer de voir dégénérer.

Le droit Français ne s'applique qu'en France pas dans le reswte du monde.


Pour ce qui est de l'hypocrisie des gens à propos de MU, je suis tout a fait d'accord avec ça. Oui les internautres sont hypocrites car eux meme savait déjà pertinament que ce qui é"tait fait était illégal, c'etait gratuit dionc le jeu en valais la chandelle. Je ne fait là qu'exprimer mon opinion donc qu'on ne me sorte pas de principe de présomption d'innocence, je ne suis ni juge ni avocat. Et oui Dotcom est selon moi coupable de partage de fichier pirater ou au moins de mise à disposition d'autruis de moyen d'achange de fichier pirater (appelation judiciare en droit français) moi meme quand je cliquais sur donwload je savais pertinament que je faisais du piratage, un vide juridique existant à ceniveau, pas de soucis. Mais ça restait illégal et moi comme n'importe quel utilisateur ne pouvait l'ignorer (il suffit juste de 2 sous de bon sens) donc il est très très naif ou hypocrite ou de mauvaise foi que d'arguer que dotcom peut etre innocent car ceci, car cela. Une faille juridique à été expàloité par Dotcom, une autre par le fbi c'est le jeu ma pauvre lucette. Une fois de plus la présomption d'innoncence ici on s'en fou la justice amérivaine le poursuit et le mode là bas est acusatoir donc l'innocence tu doit la prouver et à titre personnel je n'y suis pas tenu car simple citoyen n'ayant aucun rapport de près ou de loin avec cette affaire. Ceci est donc mon avis, mais je reconnais il est plus simple d'invoquer cette présomption pour couper court à la discussion.
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Le principe de présomption d'innocence c'est le droit français, en droit américain, tu est présumé coupable jusqu'a prouver ton innocence. Il est poursuivit par la justice américaine et non française, le droit de présomption d'innocence n'a donc ici rien à faire.
Inscrit le 02/04/2010
1029 messages publiés
Il n'y a aucune "présomption d'innocence", rien n'est à présumer ici, tout le monde sait que le géant MegaUpload était utilisé pour le transfert de fichiers pirates.

Autant je suis assez d'accord avec toi sur le reste, autant ce point n'est pas tout a fait juste. La "presomption d'innoncence" est une notion juridique, pas un concept social. Tout le monde peut "savoir" que quelqu'un est coupable, tant qu'il n'est pas juridiquement condamne il est legalement considere comme innocent. Cela ne veut pas dire qu'il faut parler de lui comme un agneau tout blanc et sans defense, mais qu'une action juridique etablie sur la base de sa culpabilite est un vice de procedure.

Apres, comme tu le mentionnes si bien, "justice américaine" et "présomtion d'innocence", ca ne colle pas trop. Le systeme francais n'est pas toujours parfait, meme sur ce point, mais le systeme US est definitivement compromis. (Surtout pour tout ce qui est considere comme du terrorisme... y compris leur concept de "cyber-terrorisme" qui inclue les violations de copyright.)

Et de son cote, Kim est loin d'etre blanc. Mais le defendre dans ce cas precis est justifie car la Justice se doit d'etre irreprochable pour etre legitime. Si elle fait des entorses a la Loi qu'elle est supposee faire respecter, meme pour condamner quelqu'un qui est effectivement coupable, comment etre sur qu'elle ne procedera pas de meme pour quelqu'un dont seules quelques personnes bien placees pensent qu'il est coupable?
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
"La "presomption d'innoncence" est une notion juridique, pas un concept social. Tout le monde peut "savoir" que quelqu'un est coupable, tant qu'il n'est pas juridiquement condamne il est legalement considere comme innocent. Cela ne veut pas dire qu'il faut parler de lui comme un agneau tout blanc et sans defense, mais qu'une action juridique etablie sur la base de sa culpabilite est un vice de procedure."

Totalement faux, c'est un vice de procédure en France, or il est poursuivit par la justice américaine qui est sur le mode acusatoir donc en gros "c'est toi le coupable tant que tu n'as pas prouvé ton innoncence".

Le droit Français ne s'appliquant pas aux USA il est donc totalement iinutile de parler de présomption d'innoncence dans l'affaire Dotcom.
Inscrit le 18/10/2008
1857 messages publiés
Autant on peut critiquer vivement l'instruction en cours et les procédures douteuses qui ont été employées, autant venir défendre MegaUpload en statuant que, légalement il est totalement innocent, c'est se foutre de la gueule du monde.

Note pour plus tard, personne ne statue rien du tout sauf toi : prendre tes désirs pour la réalité, puis statuer au doigt mouillé qu'il n'est pas totalement innocent donc forcément un peu coupable quelque part, c'est une discussion de clients de bar modérément éméchés. La culpabilité du tonton n'a pas été prouvée malgré les moyens mis en oeuvre (qui vont jusqu'à des écoutes illégales par les services d'espionnage de la NZ). Il y a des procédures, elles n'ont pas été respectées. Si, à l'issue d'un procès où ses droits seront respectés, sa culpabilité est prouvée pour la juridiction dans laquelle il se trouve, on en reparle. En attendant, il faut arrêter de statuer des âneries, sinon ça revient un peu à se foutre de la gueule du monde.
Inscrit le 21/01/2009
4844 messages publiés
Warp, le 07/11/2012 - 17:59


Ce n'est pas car le site lui-même n'a pas encore été jugé illégal que les usages qui en étaient fait était tout à fait légitimes et de bonne foi.
Il n'y a aucune "présomption d'innocence", rien n'est à présumer ici, tout le monde sait que le géant MegaUpload était utilisé pour le transfert de fichiers pirates.
Puis merde, c'était le site qui générait 4% du trafic web mondial, faut arrêter de prendre les gens pour des cons en disant "non mais on sait pas, il a encore pas été jugé hein !"


Le fait que des gens utilisaient le site pour partager des fichiers sous copyright n'en fait pas un site illégal en lui-même... Sinon que dire de youtube voire Google ?
Inscrit le 24/03/2009
915 messages publiés
Je te répondrais que mettre 3 photos "normales" sur un site pédopornographique n'en fait pas un site légal pour autant.

L'argument va dans les deux sens.

Ce n'est pas car on peut utiliser un outil de manière légale que les fondements de l'utilisation de celui-ci sont légitimes et bons.

MegaUpload ne l'était pas, TPB non plus, tout comme n'importe quel site principalement dédié au piratage/warez/crack/...
Inscrit le 25/06/2009
272 messages publiés
Tu inverses la problématique :
- On peut utiliser une voiture pour commettre un crime, doit-on pour autant interdire le "trafic" et l'usage de véhicules ?

Dans ton sens : on peut utiliser un outil pour des pratiques illégales, donc l'outil est illégal donc on se doit de le supprimer.

Le peer-to-peer permet en effet de partager des oeuvres protégées, mais il permet aussi le calcul distribué, le stockage distribué. Il permet aussi à google, facebook et autres de fonctionner. Il permet aussi à des entreprises, aussi bien publiques que privées de sécuriser son stockage...

L'internet permet de faire du business, de faire accéder le monde à la connaissances, aux échanges... Il permet aussi le commerce illégal, la pédopornographie comme tu l'indiques...

Doit-on pour autant interdire Internet ?


Quand Sony et autres vendent des lecteurs mp3, des platines divx... des clés USB, des CD, DVD, BR... N'est-ce pas l’hôpital qui se fout de la charité ? Ils acceptent bien l'argent qui vient de moyens permettant potentiellement de pirater ou diffuser illégalement des oeuvres protégées.

Doit-on pour autant rendre illégal les platines divx, les lecteurs mp3, les clés USB... ?
Inscrit le 25/06/2009
272 messages publiés
Pour ton information, The Pirate Bay existe toujours.

MegaUpload n'a pas été fermé car son fonctionnement ou son but était illégal, mais car il n'aurait pas retiré des contenus protégées alors qu'on lui avait demandé.

Tout comme Youtube ou Dailymotion pour ne citer qu'eux sont dans l'obligation de retirer des contenus protégés si on leur fait la demande. S'ils ne le faisaient pas, ils risquerait la même sanction que MegaUpload. (Combien de films/vidéos protégées sont disponibles sur Youtube ?)
Inscrit le 24/03/2009
915 messages publiés
"Tu inverses la problématique :
- On peut utiliser une voiture pour commettre un crime, doit-on pour autant interdire le "trafic" et l'usage de véhicules ?

Dans ton sens : on peut utiliser un outil pour des pratiques illégales, donc l'outil est illégal donc on se doit de le supprimer.
"

Et pourquoi n'aurais-je pas le droit de l'inverser ? Il est absurde de dire que MegaUpload était utilisé majoritairement pour des échanges de contenus légaux. Tout comme il est absurde de dire qu'un pistolet sert majoritairement de presse-papier. Pourtant le port et l'usage de ce dernier (hors réglementation très stricte) est totalement prohibé chez nous. Tout comme tu n'as pas le droit d'avoir des flacons de sarin au dessus de ta cheminé pour te servir de jolie décoration.

Oui, une voiture peut être utilisée pour commettre un crime et non elle n'est pas aujourd'hui interdite car cet usage n'est pas ce qui en est fait principalement. Mais il est facile de s'imaginer que si les voitures avaient été un outil principalement utilisé pour ça, elles seraient aujourd'hui interdites.

Si les couteaux servaient principalement (le mot est important) à tuer des gens plutôt qu'à couper son steak, nul doute qu'ils seraient interdits.
Inscrit le 28/01/2011
20 messages publiés
en france oui pour les armes mais pas aux usa parfaitement légal d'avoir un pistolet comme presse papier
Inscrit le 26/01/2012
628 messages publiés
les armes (arcs, fusils, chars d'assauts, bombardiers...), sont fait pour tuer (humains et/ou animaux).

doit on interdire la vente d'armes au prétexte que celles ci sont utilisé majoritairement pour tuer des gens illégalement (voir règlements de comptes à marseille, tueurs fous aux usa et terroristes de tout poil...) rappel: il est interdit de tuer son prochain, même sans armes.


troll comme d'habitude, cela devient exaspérant.
Inscrit le 04/05/2009
803 messages publiés
Je crois que tu confonds tous, et tu tu fais un amalgames

Ici on a un service de stockage de donnés en ligne, il en existe des milliers sur le Web !

Ce service, de part ses capacités était très attirant (débits, facilité d'utilisation ...) générait peut-être 4% du trafic mondial.

Une partie de sont utilisation par les utilisateurs était dit légale et l'autre illégale.

Pourquoi la plateforme de stockage serait déclarée illégale ?

Si cette plateforme mettaient en avant sont utilisation illégale, là ça devient discutable, encore que depuis 15 ans les FAI nous font de la pub avec pour argument "télécharger des vidéo et des musique plus rapidement" or la VOD deezer et tout ça n'ont pas 15 ans et pourtant les FAI ne sont pas déclaré services illégaux.

Pour les couteaux justement tu n'as pas le droit de te balader avec n'importe quel couteau en poche.

Donc, non, ici ce qu'on voit c'est qu'il y a une justice à deux vitesses, pourquoi les états unis sont tombés sur MU, l'ont saisit d'office alors qu'il y a bien d'autres sites qui offrent les même services !?

Pour moi MU allait faire de l'ombre à de gros groupes qui ont leur "petit" marché bien établi avec leur vaches à lait, en voulant proposé un service légale qui aurait couté cher à la concurrence.
Inscrit le 22/03/2012
72 messages publiés
Gabon Telecom appartient à Maroc Telecom qui appartient à son tour à Vivendi. Il était pas au courant Kim?
Inscrit le 20/11/2004
2070 messages publiés
Hem...

Oh, et puis non, inutile de me fatiguer.
Inscrit le 20/09/2011
5137 messages publiés
Si un type tranche la gorge d'un autre juste en face de milliers de témoins, je pense que le premier qui ira dire "non mais, pour l'instant, il est totalement innocent !" aura la désagréable expérience d'être regardé de travers par le monde entier... mais le pire, c'est qu'il aura raison d'un point vue strict, créant inévitablement une situation d'une absurdité sans nom comme c'est le cas pour MegaUpload.


La présomption d'innocence est une notion à géométrie variable. Les mêmes qui gueulent contre le non respect de la présomption d'innocence de Dotcom sont les mêmes qui ne respectent pas la présomption d'innocence de ceux qu'ils détestent (majors, gouvernements, députés, ...) alors même d'ailleurs que ceux-ci ne sont même pas accusés.
Inscrit le 02/04/2010
1029 messages publiés
La présomption d'innocence est une notion à géométrie variable.

Non, la presomption d'innocence est une pure notion de droit. Et elle a une definition assez precise: voir le billet de Maitre Eolas .

Le probleme est que cette notion n'a pas vraiment vocation a etre appliquee hors du domaine juridique, hormis quand on en arrive a la diffamation: on ne peut pretendre que quelqu'un est "coupable d'un crime ou delit" tant que la justice n'a pas rendu de verdict. Rien n'empeche de discuter des elements connus, y compris de faits potentiellement condamnables... Rien n'empeche de se plaindre de comportements anormaux...

De plus, des faits peuvent etre juridiquement legaux, mais moralement condamnables. C'est tres courant en politique, d'ailleurs.
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
En attendant, c'est un super feuilleton, rigolo et gratuit...
Inscrit le 07/11/2012
4 messages publiés
des gens se prennent la tête pour un mec qui aura été plus malin pour gagner de l'argent et pour faire parler de lui , je suis certain que il trouvera une combine pour que cela marche !!!!!!
Inscrit le 24/12/2011
2269 messages publiés
Les trois hypothèses de Bortzmeyer sont un peu bof !
Je suis d'accord qu'il devait logiquement s'attendre à une merde sur son nom de domaine gabonnais, c'est franchement la première chose que je me suis dite en découvrant le nom "me.ga".
De là à dire qu'il n'a aucun service prévu derrière... Je vois pas le rapport.
Pour info il a twitté juste après la saisie du nom, que ce n'était pas grave car il avait d'autres noms en réserve.

Qu'il trolle un peu pour s'amuser, se faire de la pub, voire même pour étayer sa défense juridique, oui sans doute, mais qu'il annonce à la planète un service très attendu pour finalement faire pschiiit, ça ne lui ressemble pas. Il aime la popularité, il n'aimerait pas être traité comme un gros menteur par l'opinion publique.
Ou alors il à l'intention de chercher un prétexte pour faire croire que son service est prêt, mais que les US réussissent à empêcher son ouverture. Mais cette stratégie me semblerait trop risquée.
Inscrit le 07/11/2012
4 messages publiés
quand tu sais que apple a poursuivi une epicerie polonaise et on mangé une amende a je ne sais cb de M$
pour a.pl ...
Inscrit le 06/11/2005
546 messages publiés
Je ne crois pas non plus au piratage pour les raisons que vous indiquez, mais le ministre gabonais avait déjà condamné le domaine, donc pourquoi mettre hors course son propre domaine si ce n'est pas pour mettre des bâtons dans les roues de son propre projet ?

Pour la gloire ? Ce groupe de hackers (fictif) a eu des mots assez durs envers Dotcom, c'est peut être une manière de renforcer son image de gangster, mais à part faire parler de lui (à tout prix) tout ça ne semble pas mener à grand chose.

Même si ça relève de l'évidence, difficile de condamner Dotcom avec un mobile si mince.
Inscrit le 28/07/2004
1211 messages publiés
Qu'il soit crédible ou pas, Kim Dotcom n'est certainement pas pire que les enculés de tous les gouvernements asservis aux USA de par le monde, y compris la France hélas.
Retrouvez vos couilles avant de baver.
Sans violence, point de salut.
Inscrit le 20/09/2009
6088 messages publiés
Necrobot, le 08/11/2012 - 21:34
Le gabon est un état souverain

Même les gabonais n'y croient pas.
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Un état souverain est une notion juridique...
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Et j'ai apporté cette précision, car pour moi, la souveraineté d'un état est droit sacré et inviolable.
Inscrit le 20/09/2009
6088 messages publiés
La corruption est généralisée dans ce pays. C'est au kilo que tu peux t'acheter de la "souveraineté".
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Ouais sauf que d'un point de vue objectif, la corruption est généralisé dans tous les pays du monde y compris le notre. Le point spécial de Juillet a mené une élogieuse enquete sur le sujet de la corruption en France.

Tu as compris le fond du message non ? la forme importe peu sauf en cas de manque d'arguments.

Donc le Gabon a pris une décision en adéquation avec ses lois et prérogative's, donc je ne vois pas pourquoi crier au scandale et dire que c'est impossible et illégale, non là bas ça ne l'ai pas, fin du débat pour moi.
Inscrit le 20/09/2009
6088 messages publiés
Necrobot, le 08/11/2012 - 23:04
Donc le Gabon a pris une décision en adéquation avec ses lois et prérogative's, donc je ne vois pas pourquoi crier au scandale et dire que c'est impossible et illégale, non là bas ça ne l'ai pas, fin du débat pour moi.


OK, c'est une façon de voir les choses... moi je dis que ça permet surtout de mettre en évidence pourquoi il y a si peu de sites en ".ga" et pourquoi ça ne va jamais évoluer: il suffit d'arroser un guignol de leur gouvernement pour que soit censuré un nom de domaine que tu n'aimes pas, et même s'il n'existe aucune raison légale de le fermer. Ces gens préfèrent profiter des rentes et pots de vins de multinationales et de France-Afrique plutôt que de s'occuper du développement du pays.

Corruption, censure, voilà ce qui caractérise le Gabon. 100me place au classement Transparency International et 101me place au classement RSF, bref ces notes sont une véritable honte pour leurs dirigeants:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_perception_de_la_corruption
http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2011-2012,1043.html
[message édité par MdMax le 09/11/2012 à 07:37 ]
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Moi ce qui me frappe plus , c'est : 38 - France. Ne donnons donc pas de leçon aux autres pays... De plus supprimé un site sans que personne n'en sache rien sans aucune décision de justice en France ça se fait, aussi, ça c'est fait et ça continuerea à se faire, c'est prévut par le pack Hadopi.
Inscrit le 26/01/2012
628 messages publiés
megaupload, aurait t'il existé si?

une vrais offre légale existait?

sans restriction de catalogue par les majors (allez donc trouvez les beattles sur les plate formes d'offres légale).
sans drm, que l'on puisse le recopier de son ordinateurs vers son baladeur mp3 ou autre appareil.
sans traceurs
en acceptant les creatives commons, licences art libre, etc
en redonnant la propriété des biens culturels à leur créateur (l'auteur, et non pas les majors).


et bien sur avec des prix raisonnables (ou gratuit selon le désir de l'auteur).


bien sur une telle offre légale comme celle la, on peut toujours rêver. c'est pour cela que MU a eue du succès (facile, rapide, complet).
Inscrit le 06/04/2012
385 messages publiés
Si je mets de coté le fait que ''mega'' provoque et que c'est un empêcheur de tourner en rond, il y a quand même un paradoxe dans les actions supposément de résistances ou de rébellions qui tentent de justifier cette lutte contre les méchants majors.

Si ces courageux combattants des temps modernes (sic!) prétendent faire la guerre aux majors en piratant leurs produits, alors pourquoi ne ils ne cessent pas tout simplement de les consommer? C'est que les produits des majors sont aussi le véhicule de leurs valeurs. Tout ceux qui sont à la soldes des majors devraient logiquement être de leur côté et en accord avec leurs politiques sous peine d'être expulsés avec une catapulte!

On consomme les valeurs des majors d'un coté et on les dénonce de l'autre!!!
Éloquente démonstration d'inconscience?

Selon moi, c'est en cessant de consommer leurs produits le plus possible et en favorisant les produits culturels indépendants qui véhiculent d'autres systèmes de valeurs que l'impact pourrait avoir un effet de pression significatif et cela sans même nourrir les avocats véreux ce qui est aussi un avantage à considérer car en provoquant des situations hors la loi, on nourrit aussi le système qui produit ces lois!
[message édité par Santa_Banana le 11/11/2012 à 15:25 ]
Inscrit le 08/11/2012
8 messages publiés
Amen !!!! C'est pas résister, c'est refuser de payer, c'est très différent comme démarche. Et pour Dotcom c'était se faire un max de fric très facilement grace à un vide juridique, bref rien d'un grand justicier au coeur noble.
Inscrit le 06/04/2012
385 messages publiés
Ce que vous dites est la réalité mais ce que je décris est plus à propos de tout ces prétextes ou justifications qui polluent chaque fois qu'il est question de piratage.
Inscrit le 26/04/2004
288 messages publiés
Je sais pas si "Kim Schmitz" se moque du monde. Mais ce qui est sûr c'est qu'il n'est pas un révolutionnaire de l'internet libre. Mais d'abord un entrepreneur du web.

Megaupload ça restait avant tout une entreprise commerciale. Faisant payer l'accès à un contenu fourni par des tiers. Et ne se différenciant d'autres hébergeurs que par sa politique assez "souple" en matière de propriété intellectuelle.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9