Trois mois après l'accord signé avec la RATP, SFR a mis en place son réseau 3G+ dans les gares de Châtelet-Les Halles et de Gare de Lyon. La couverture sera ensuite progressivement étendue à l'ensemble des gares et des stations du réseau ferroviaire parisien d'ici 2015.

Le calendrier a été respecté. Comme prévu, les communications mobiles en haut débit arrivent dans le réseau ferroviaire souterrain de Paris. Trois mois après l'accord passé avec la RATP, SFR propose depuis début octobre à ses clients situés dans les gares RER A de Châtelet-Les Halles et de Gare de Lyon un accès 3G+ leur permettant d'atteindre des débits jusqu'à 42 Mbit/s.

L'équipement des gares de Châtelet-Les Halles et de Gare de Lyon permet à l'opérateur de couvrir deux zones particulièrement fréquentées par les voyageurs. En effet, elles sont traversées par la ligne A du RER (un million de personnes / jour) et la ligne 1 du métro (800 000 personnes / jour).

"Ce sont comme des grandes villes, et ces grandes villes ont besoin d'être équipées en 3G et en 4G pour avoir le même service qu'en extérieur même si l'on est sous un tunnel", a justifié Emmanuel Pitron, secrétaire général de la RATP.

De son côté, SFR se dit fier de l'exploit d'avoir équipé en l'espace de trois mois "deux grandes gares de la RATP […] qui sont aujourd'hui intégralement couvertes, y compris au sein des rames qui circulent entre ces stations" avec "la dernière génération aujourd'hui disponible sur le très haut débit mobile, qui s'appelle le Dual Carrier", explique Alexandre Wauquiez, directeur marketing et réseaux de SFR.

L'an prochain, SFR étendra sa ouverture mobile 3G+ et 4G à "l’intégralité des stations de métro de la ligne 1, ainsi que sur la plus grande partie des lignes A et B du RER". L'année suivante, ce sont les "170 principales stations du réseau (métro et RER)" qui seront concernées. 75 % des voyageurs seront alors couverts. En 2015, la totalité du réseau sera couverte.

( photo : CC BY-SA Geralix )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés