Alors qu'un accord a été signé avec SFR en juillet, les négociations avec Orange et Bouygues Télécom pour apporter les réseaux 3G dans le métro parisien s'éternisent. Mais le président de la RATP veut rester confiant et ne doute pas qu'un arrangement sera prochainement trouvé.

Le dossier du déploiement de la 3G dans les stations de métro parisiennes n'avance apparemment pas aussi vite que prévu. Alors qu'il était question d'un accord imminent entre Bouygues Télécom et la RATP, le président de l'établissement public Pierre Mongin a confié indirectement au Figaro que les discussions avec deux des trois opérateurs (Orange et Bouygues Télécom) piétinent.

"Un accord a été passé avec SFR et sans doute prochainement avec Bouygues et Orange", a-t-il expliqué, signe que les négociations avec la RATP sont toujours en cours. Mais il se veut toutefois rassurant. "D'ici à la fin 2015, nous serons les seuls au monde à proposer de la 3G dans les stations et les rames". D'ici là, les stations et les gares seront progressivement équipées.

Selon le calendrier de la RATP, les principaux points de passage que sont les gares de Lyon et de Châtelet-Les Halles commenceront à être équipées ce mois-ci. Ensuite, les efforts de la régie autonome des transports parisiens s'orienteront sur les lignes A et B du RER. L'an prochain, ce sera la ligne 1 du métro qui sera concernée. 75 % des voyageurs seront couverts par la 3G fin 2014, selon SFR, qui a signé avec la RATP.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés