Google a annoncé ce week-end le déploiement imminent d'une nouvelle mise à jour majeure de son algorithme de recherche, qui sanctionnera les sites pour lesquels il reçoit le plus de demandes de suppressions d'URL de la part des ayants droit. Le moteur de recherche présuppose ces demandes comme étant légitimes, et se sert de leur volume pour décider de sanctionner un site qui serait particulièrement visé par les ayants droit (même s'il se sert en réalité d'autres critères qu'il garde secret). 

La firme de Mountain View ayant rendu publiques les demandes de retraits d'URL qu'il reçoit, à travers son Transparency Report, il est facile de déduire les sites qui seront les plus impactés par cette modification. Sur les 12 derniers mois, les sites qui ont été le plus l'objet de demandes de retraits sont :

  • Filestube.com
  • Extratorrent.com
  • TorrentHound.com
  • IsoHunt.com
  • BitSnoop.com
  • Torrentz.eu
  • Kat.ph
  • 4Shared.com
  • Filetram.com
  • Downloads.nl
  • FileSonicSearch.com
  • BeeMP3.com
  • ZippyShare.com
  • FileSonic.com
  • MP3Searchy.com
  • Fenopy.eu
  • Dilandau.eu
  • MP3Skull.com
  • ThePirateBay.se
  • TorrentCrazy.com
  • Filespart.com
  • IntPorn.com
  • Btmon.com
  • HulkShare.com
  • LegendaryDevils.com

Tous ces sites ont fait l'objet de plus de 100 000 demandes de retraits d'URL. La liste est ensuite extrêmement longue pour ceux qui ont moins d'adresses concernées, mais qui devraient tout autant souffrir du nouvel algorithme.

Outre le volume brut, Google pourrait aussi prendre en compte le pourcentage des URL totales du site, qui font l'objet de demandes de retrait. Si la plupart ont moins de 1 % de leurs adresses visées par les plaintes, la liste contient aussi des sites beaucoup plus attaqués en proportion. Par exemple, WUpload.com a jusqu'à 10 % de ses URL dans les demandes de retrait. Le site Warez-BB.org n'a que 37 000 URL visées, mais elles représentent 50 % de ses pages, tout comme ScamInformer.com ou AdultBay.org.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés