L'arrivée de Free Mobile a visiblement fait beaucoup de mal à Orange. Selon les derniers chiffres concernant le premier trimestre 2012, l'opérateur historique a assisté au départ de 615 000 de ses clients.

Orange a beau claironner à qui veut l’entendre que la fuite de sa clientèle mobile vers Free Mobile a cessé, les dernières informations chiffrées du groupe révèlent que la situation sur le terrain est encore loin d’être satisfaisante. D’après Le Figaro, l’opérateur historique a perdu 615 000 abonnés depuis le début de l’année. Et l’arrivée de Free Mobile le 10 janvier est clairement à l’origine de cette hémorragie.

Le mois dernier, la directrice marketing d’Orange expliquait que la demande de portabilité du numéro vers Free Mobile est devenue « marginale » et qu’en conséquence la vague Free Mobile « est bien descendue« . C’est peut-être le cas. Mais elle a visiblement pénétré profondément dans les terres d’Orange et des autres opérateurs avant de refluer.

Par rapport au premier trimestre de l’année précédente, Orange a pratiquement perdu trois fois plus d’abonnés. Début 2011, l’opérateur avait perdu 219 000 clients mobiles. Cependant, le contrat d’itinérance lui permettra de mieux digérer l’arrivée de Free Mobile que SFR ou Bouygues Télécom, puisque l’accord devrait lui rapporter au moins un milliard d’euros.

À cette époque, le petit monde des opérateurs de téléphonie mobile s’était ému de la généralisation de la TVA à 19,6 % sur tous les abonnements mobiles et Internet (triple play) et avait menacé de la répercuter sur les abonnements TTC, ouvrant ainsi la possibilité à leurs clients de résilier leur abonnement sans frais, comme le permet la loi. Menace qui sera finalement abandonnée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés