Ça aura l'allure de la réunion de la dernière chance. Dans un peu moins de trois semaines, Apple et Samsung négocieront pendant deux jours pour tenter de résoudre la guerre judiciaire qui les oppose depuis plusieurs mois. Dans le cas contraire, c'est la justice américaine qui se chargera de trancher le litige.

Que ce soit dans le secteur des smartphones ou dans celui des tablettes numériques, Apple et Samsung ne s’accordent aucun répit. Mais alors que la compétition commerciale bat son plein dans le monde entier, les deux entreprises ont investi depuis plus d’un an un nouveau terrain sur lequel s’affronter : la propriété intellectuelle. Car en effet, chacun accuse l’autre d’avoir enfreint ses brevets.

Sauf qu’aujourd’hui, la situation a dégénéré jusqu’à l’absurde. Les actions en justice ont déferlé sur quatre continents, si bien que le suivi des plaintes devient compliqué. D’où la suggestion du juge Lucy Koh d’organiser une réunion de conciliation entre Samsung et Apple afin de résoudre leurs différends à l’amiable. La procédure n’est en effet pas inhabituelle aux États-Unis.

Le blog spécialisé FOSS Patents a livré samedi des informations supplémentaires sur la rencontre prévue entre les deux compagnies. Alors que la participation des dirigeants d’Apple (Tim Cook) et de Samsung (Gee-Sung Choi) était déjà acquise, il est désormais sûr que la réunion se déroulera sur deux jours, les 21 et 22 mai prochains à San Francisco.

Le fait qu’Apple et Samsung aient accepté d’organiser une rencontre à haut niveau ne permet pas d’affirmer qu’un accord à l’amiable sera forcément conclu. Les deux entreprises peuvent très bien camper sur leurs positions et attendre que le verdict de la justice américaine en ce qui concerne les plaintes déposées aux USA. L’ouverture du procès doit survenir courant juin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés