Coup dur pour Microsoft dans son procès contre Motorola. Le juge allemand vient d'interdire la commercialisation de Windows 7 et de la Xbox 360, au motif que ces produits emploient des logiciels de compression vidéo appartenant au constructeur de téléphones mobiles.

Nul doute que Microsoft n’en restera pas là. Poursuivi par Motorola devant les tribunaux allemands, le géant américain des logiciels vient de perdre un procès en violation de brevets. Selon le verdict du juge, rapporté par Reuters, Microsoft a enfreint un accord passé avec le spécialiste des télécommunications en exploitant des logiciels de compression vidéo dans certains de ses produits.

Le jugement rendu outre-Rhin est préoccupant pour Microsoft, dans la mesure où le tribunal a assorti sa décision d’une interdiction de commercialiser le système d’exploitation Windows 7 et la console de jeux Xbox 360 sur le territoire allemand. Or, l’Allemagne est l’un des principaux marchés de la firme de Redmond sur le Vieux Continent.

Cependant, ses activités à l’échelle du continent ne devraient pas en souffrir puisque le centre de distribution européen a été déménagé aux Pays-Bas. Une migration judicieuse, car l’importation des copies de Windows 7 et des consoles Xbox 360 sur le sol allemand avant d’être envoyé dans les autres pays européens aurait pu être affectée par le verdict du tribunal.

Les tensions entre Microsoft et Motorola sur le terrain des brevets ne sont pas nouvelles. Il y a deux ans, c’est même la firme de Redmond qui était à l’offensive en portant plainte aux États-Unis contre le constructeur téléphonique au motif que celui-ci a opté pour la plate-forme mobile Android malgré les accusations du géant des logiciels concernant neuf brevets.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés