C’est une histoire que l’on n’arriverait pas à croire si la source n’était pas sérieuse, et qui est affreusement ironique lorsque l’on sait que Steve Jobs est à l’origine d’une loi sur le don d’organes. Une histoire tragique qui nous rappelle le jour de la sortie de l’iPad 2, qui avait déchaîné plus de réactions sur Twitter que les soulèvements populaires dans les pays arabes.

Le Shangai Daily, qui s’appuie sur le Global Times, rapporte qu’un jeune étudiant de 17 ans de la province de Anhui a vendu un rein pour 20 000 yuans (environ 2150 euros), pour s’offrir un iPad 2. « Je voulais acheter un iPad 2 mais je ne pouvais pas me le permettre« , explique Zheng. « Un courtier m’a contacté sur Internet et m’a dit qu’il pouvait m’aider à vendre un rein pour 20 000 yuans« .

L’opération aurait eu lieu le 28 avril dernier, à Chenzhou dans la province Hunan. Son rein droit lui a été retiré, en échange de 22 000 yuans. Sa mère ne l’a découvert qu’à son retour, et la police n’a pas réussi à retrouver le courtier. Quant à l’hôpital où a été réalisé le prélèvement d’organe, il assure qu’il n’avait pas idée du type d’opération réalisé, puisqu’il aurait loué les services du département à un homme d’affaires.

Aujourd’hui, le garçon voit son état de santé se détériorer, et regrette son geste.

Peut-être le jeune homme se sentait-il disciple de la religion Apple, et prêt à tout pour approcher son dieu ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés