Cet été, Apple a affronté le mécontentement de nombreux utilisateurs, déçus par les nombreuses interférences affectant les performances de l'iPhone 4. La firme de Cupertino, après avoir déployé un patch logiciel et des étuis de protection, compte désormais sur un brevet pour mettre fin à l'antennagate. Ce brevet vise simplement à déplacer la position de l'antenne au sein du téléphone.

Chat échaudé craint l’eau froide, dit le proverbe. Manifestement, Apple l’a bien compris et a tiré toutes les conséquences de la polémique estivale sur l’antenne de l’iPhone 4. Selon le site Patently Apple, la firme de Cupertino a déposé un brevet auprès du bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) afin de résoudre les problèmes de conception de l’antenne de l’iPhone.

Le but visé par ce brevet est assez simple. Il s’agit de définir une nouvelle position pour l’antenne, afin d’éviter d’éventuelles interférences avec l’utilisateur. En effet, il s’est avéré que le contact de la main pouvait perturber le signal téléphonique, entraînant une chute notable des performances en réception / émission du téléphone mobile. Pour ne plus être confronté à ce problème, l’antenne sera positionné sur la façade arrière du mobile.

La polémique de l’Antennagate a été gérée avec difficulté par Apple. Niant d’abord le problème, Steve Jobs a suggéré à un client de tenir autrement son iPhone 4. Mais la controverse montant en puissance, la firme de Cupertino a finalement changé son fusil d’épaule en publiant dans un premier temps un correctif logiciel pour affiner l’affichage du signal, puis dans un second temps en distribuant des étuis de protection.

Début août, le Wall Street Journal indiquait que les problèmes d’antenne de l’iPhone 4 avaient été discutés en interne entre les ingénieurs et Steve Jobs. Selon le quotidien américain, le patron d’Apple aurait choisi d’ignorer les mises en garde des ingénieurs et de commercialiser quand même la quatrième génération des iPhone. Une décision malheureuse puisque l’Antennagate a écorné l’image soignée d’Apple.

Les déboires d’Apple ont en tout cas inspiré la concurrence, puisque des entreprises comme Samsung et Motorola ont surfé pendant un temps sur les problèmes d’antenne de l’iPhone 4.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés