Publié par Julien L., le Mardi 28 Septembre 2010

Wikimedia mise sur BitTorrent pour diffuser ses vidéos

L'augmentation du nombre de vidéos sur l'encyclopédie Wikipédia a incité sa fondation, Wikimedia, a cherché de nouvelles pistes pour économiser les coûts en bande-passante. L'une des pistes envisagées repose sur l'utilisation de la technologie peer-to-peer pour répartir la charge en s'appuyant sur la bande-passante des internautes.

En mars dernier, la fondation Wikimedia lançait une campagne en direction des internautes. Intitulée "Let's Get Video on Wikipedia", elle invitait les participants à réaliser des vidéos libres pour renforcer la dimension multimédia du projet encyclopédique. Par exemple, la version francophone de Wikipédia - qui a récemment dépassé le million d'articles - ne compte "que" 40 000 fichiers importés. Un décalage qui se retrouve dans les différentes localisations de l'encyclopédie.

Mais la pauvreté de l'offre multimédia n'est pas le seul souci de la fondation. À mesure que les internautes mettent en ligne de nouvelles vidéos, notamment en HD, le projet encyclopédique doit renforcer sa bande-passante afin de délivrer les contenus dans les meilleurs délais possibles. Or, il arrivera un moment où les coûts seront de plus en plus difficilement supportables par Wikimedia, au risque de pénaliser d'autres projets. C'est ce qu'a souligné hier Michael Dale, dans une note publiée sur le blog technique de Wikimedia.

"Un problème potentiel avec l'augmentation de l'usage de la vidéo sur les sites Wikimedia est que la vidéo est bien plus consommatrice de bande-passante que du texte et des images qui font les articles Wikipédia aujourd'hui. Au final, les coûts de bande-passante pourrait saturer le budget de la fondation ou gréver les ressources d'autres projets et programmes. Pour cette raison, il est important de commencer à explorer et expérimenter de nouvelles plates-formes de distribution de contenus et de nouveaux partenariats" a-t-il expliqué.

Pour y parvenir, l'auteur a annoncé que la fondation Wikimedia va s'appuyer sur P2P-Next, une solution développée par l'université de technologie de Delft (Pays-Bas) et qui a reçu 15 millions d'euros de financement public de la part de l'Union européenne. P2P-Next est soutenu notamment par la BBC, Pioneer et l'Union des Diffuseurs Européens et qui a intéressé la plate-forme Mininova dans le cadre de la vidéo distribuée.

Une fois que l'add-on SwarmPlayer est installé sur le navigateur, "n'importe quelle vidéo que vous verrez sur les sites Wikimedia avec la beta multimédia activée sera streamée de façon transparente via BitTorrent. L'add-on intègre des outils simples pour configurer combien de bande-passante vous utilisez en upload. Même si vous n'envoyez rien, l'utilisation de l'add-on aide à distribuer la charge en jouant la vidéo depuis le réseau P2P" est-il expliqué.

Publié par Julien L., le 28 Septembre 2010 à 09h39
 
10
Commentaires à propos de «Wikimedia mise sur BitTorrent pour diffuser ses vidéos»
Inscrit le 15/03/2006
1921 messages publiés
Sympa si c'est filtré par le fameux DPI (sic) non ?
db
Inscrit le 05/05/2009
425 messages publiés
C'est sympa.

Mais question conne... ca n'aurait pas dû être fait dès le début ? J'veux dire ils ont réfléchit au truc, ca aurait dû faire tilt tout de suite, nan ?
Inscrit le 05/03/2009
29 messages publiés
@Nep Dans un premier temps leur objectif était de ramener des contributions média et ca aurait un tout petit plus laborieux de convaincre les gens d'utiliser cet addons. Là par contre c'est le bon moment.
Inscrit le 28/11/2008
3161 messages publiés
Dépasser les limites du protocole HTTP, et ceci tout en utilisant du HTML 5 et non du Flash, à ce que je vois. J'approuve.

Un certain Jamendo se verrait aussi intéressé.

Après gare aux plugins: un mal codé a vite fait de planter tout le navigateur (malgré les séparations de processus et scripts).

Si la structure P2P retenue est BitTorrent, j'approuve. Mais ça risque de poser quelques petits problèmes dans les réseaux utilisant d'un filtre protocolaire ou du DPI
Inscrit le 09/11/2009
311 messages publiés
Je pense que si c'est du contenu libre le DPI ne devrait pas le filtrer. (Parce que si je me souviens bien Deep Packet Inspection ça veut dire qu'on inspecte les paquets en profondeur, le contenu, quoi.) Par contre en cas de filtrage protocolaire c'est plus problématique.

Mais vous en faites pas : si de plus en plus de services autorisés utilisent le P2P pour fonctionner, si le P2P finit par rentrer dans les usages et perd son synonyme de piratage, les ISP vont le filtrer de moins en moins je pense.

Question par contre : Wikipedia propose une version https, pour les pays qui censurent je suppose. Est-ce que sur cette version on aura du P2P chiffré pour les vidéos ?
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Arkados, le 28/09/2010 - 10:11
Mais ça risque de poser quelques petits problèmes dans les réseaux utilisant d'un filtre protocolaire ou du DPI


j imagine le scandale si le DPI s impose , et j imagine le méga scandale si le DPI bloque du libre ,
un filtre protocolaire ? l occaz d aller voir la concurence.

en gros une tres bonne initiative qui risque d avoir des batons dans les roues
Inscrit le 26/08/2010
751 messages publiés
Dépasser les limites du protocole HTTP, et ceci tout en utilisant du HTML 5 et non du Flash, à ce que je vois.


Ne confonds pas technique et langage.

HTML5 est un langage. Flash (tout comme ogg, avi ou mpeg) sont des techniques.

Actuellement pour utiliser du Flash, tu dois écrire :
(object width="550" height="400")
(param name="movie" value="filename.swf")
{embed src="filename.swf" width="550" height="400")
(/embed)
(/object)

Rien n'empêche que, demain, en HTML5 tu fasses appel à ton fichier Flash avec la syntaxe (beaucoup plus simple) :
(video src="filename.swf" width="550" height="400" /)

PS : Petite note à Numerama. Ca serait bien qu'un de ces jours vous assuriez une cohérence entre l'affichage des posts dans la partie forum et dans la partie commentaire des articles du blog.

Donc, il est absurde d'opposer HTML5 et Flash : ils ne sont absolument pas sur le même plan sémantique.
[message édité par malaga le 28/09/2010 à 10:38 ]
Inscrit le 09/11/2009
311 messages publiés
speed, le 28/09/2010 - 10:32
Arkados, le 28/09/2010 - 10:11
Mais ça risque de poser quelques petits problèmes dans les réseaux utilisant d'un filtre protocolaire ou du DPI


j imagine le scandale si le DPI s impose , et j imagine le méga scandale si le DPI bloque du libre ,
un filtre protocolaire ? l occaz d aller voir la concurence.

en gros une tres bonne initiative qui risque d avoir des batons dans les roues


Remarque... C'est pas le filtrage DPI qui avait conduit à bloquer Wikipedia au Royaume-Uni ?
Inscrit le 07/07/2009
239 messages publiés
Merci malaga pour ton commentaire encore une fois complètement inutile.

Pour ma part je salue cette initiative ! Le P2P c'est l'avenir, et plus il sera utilisé légalement, moins il pourra être interdit ! Et en plus si ça peut leur permettre d'éviter de dépenser leur thune en achat de BP inutile, c'est cool !
Inscrit le 28/11/2008
3161 messages publiés
malaga, le 28/09/2010 - 10:34
Dépasser les limites du protocole HTTP, et ceci tout en utilisant du HTML 5 et non du Flash, à ce que je vois.


Ne confonds pas technique et langage.

HTML5 est un langage. Flash (tout comme ogg, avi ou mpeg) sont des techniques.

Actuellement pour utiliser du Flash, tu dois écrire :
(object width="550" height="400")
(param name="movie" value="filename.swf")
{embed src="filename.swf" width="550" height="400")
(/embed)
(/object)

Rien n'empêche que, demain, en HTML5 tu fasses appel à ton fichier Flash avec la syntaxe (beaucoup plus simple) :
(video src="filename.swf" width="550" height="400" /)


Et allez, on remet le couvert, malaga détourne un sujet.

Ton code Flash est inconforme aux recommandations du W3C: tu as cité le code de fallback Internet Explorer 6 + Netscape (double déclaration object et embed). Or, seul l'object a lieu d'être à présent (tous les navigateurs actuels le gèrent).

J'ai peut être trop simplifié: HTML 5 et ActionScript sont des langages. Flash est la couche qui se substitue au navigateur pour interagir avec l'utilisateur.

Par conséquent, je ne vois pas comment tu veux remettre le navigateur au niveau supérieur de l'interaction en essayant d'enfermer du swf (de l'exécutable ActionScript) dans des fonctions de décodage vidéo des navigateurs.

La balise video sert à afficher de la vidéo. Point. Si tu veux ajouter de l'interaction pour "faire comme Flash", c'est avec WebGL que ça se fait (du SVG, du javascript).

Un exécutable swf, tu peux lui faire faire un peu tout et n'importe quoi (un chat, un jeu, une bannière publicitaire, ..). La balise video n'est pas prévue pour cela.

ps: ogg, avi et mpeg (et mp4, et webm, et mkv, et wmv, et rm, et mov, et flv, et..) sont pas des techniques, ce sont des containers. Ce que tu mets dedans comme format de flux c'est ton affaire. AVI+DivX+MP3, MPG+H.264-AVC+AAC, OGG+Theora+Vorbis, MKV+Lagarith+FLAC,...

Après ça marche ou ça ne marche pas: si tu essayes de fourrer autre chose que du VP8+Vorbis dans un WebM, les lecteurs sont censés ne pas le lire.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10