Dans la guerre des chiffres qui s’annonce entre l’App Store d’Apple et l’Android Market de Google, il n’y a décidément pas beaucoup de place pour les autres acteurs. Pourtant, malgré une forte présence de ces deux poids lourds du marché, la concurrence cherche quand même à faire bonne figure. C’est par exemple le cas de Nokia, qui a annoncé il y a tout juste quelques jours que son portail de services a franchi un cap important, puisque plus de 1,7 million de contenus sont téléchargés quotidiennement sur l’Ovi Store.

Selon le blog officiel de l’entreprise, « pas moins de trois quart de ce chiffre est une application. Alors que certains ont pu voir dans l’Ovi Store un hébergeur de sonneries et de fonds d’écran, il est rapidement apparu que les applications et les jeux vidéo sont à l’origine du succès du service » annonce non sans fierté Nokia. D’ailleurs, il est rappelé que le service est relativement nouveau, comparé à l’App Store (disponible depuis l’été 2008) et l’Android Market (automne 2008). « Pas mal pour un service relativement récent » souligne l’entreprise.

Lancé en mai 2009, l’outil devait se poser en rival de l’iTunes Store d’Apple, en ciblant uniquement les mobiles du constructeur finlandais. Parmi les contenus disponibles, nous retrouvions alors des contenus multimédia (sonneries, fonds d’écran, vidéos…) mais également des applications et des jeux vidéo à télécharger sur son téléphone mobile Nokia. L’annonce d’un rythme de 1,7 million de contenus est également une certaine revanche pour la société européenne, puisque l’Ovi Store avait connu certaines difficultés au démarrage.

En difficulté depuis quelques années, Nokia cherche à reprendre l’offensive sur le marché de la téléphonie mobile. Récemment, l’entreprise s’est alliée à Intel pour mettre en place MeeGo, un système d’exploitation open-source né de la fusion entre Moblin et Maemo. En effet, pour l’heure le marché glisse progressivement vers un affrontement entre l’iPhone OS d’Apple, qui a récemment annoncé l’arrivée de la branche 4.x pour cet été, et Android, qui mise avant tout sur sa portabilité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés