Le Data Liberation Front est un projet mené par une équipe de Google visant à rendre le transfert de données plus facile. Ainsi, il sera dès lors possible de rapatrier en local l'ensemble d'un compte Gmail ou le transférer sur un autre service webmail. Pour l'heure, une vingtaine de services Google disposent de guides pour manipuler les données d'un utilisateur.

« Rendez-nous nos données ! ». Tel pourrait être le crédo du Front de Libération des Données, un projet dirigé par une équipe d’ingénieurs de Google. Derrière un titre pour le moins révolutionnaire, l’objectif de l’entreprise américaine est de faciliter le rapatriement et l’envoi de données avec un service Google. Ainsi, pour prendre l’exemple de Gmail, le « Data Liberation Front » devrait permettre à un utilisateur de transférer la totalité de son compte vers un autre compte Gmail ou vers une solution concurrente. Et tout cela gratuitement.

« Nous sommes une petite équipe d’ingénieurs chez Google qui souhaite rendre plus facile le transfert des données personnelles de nos utilisateurs dans et en-dehors des services de Google, en développant des fonctions d’import et d’export simples« . À terme, tous les services Google devraient être concernés par le Front de Libération des Données, afin que « les utilisateurs aient toujours le choix« .

« Les utilisateurs sont les propriétaires des données qu’ils stockent dans n’importe quel service Google. Le but de notre équipe est de donner aux utilisateurs un plus grand contrôle en rendant plus simple le déplacement de données« . Toutefois, il convient de noter que la manipulation des données vers un autre service ou en local n’efface pas pour autant les informations présentes sur un serveur Google. La suppression se fait en dehors de ce projet.

L’entreprise américaine devrait fournir dans les jours qui suivent, et de façon régulière, des guides et des modes d’emploi pour importer et exporter facilement des données. Pour l’heure, une vingtaine de produits Google disposent déjà d’informations sur le sujet. Citons AdWords, Analytics,Gmail, Maps, Picasa ou encore YouTube.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés