C'est bien sûr un titre provocateur. Ca n'est pas moins une réalité. Complètement délaissées par le succès des séries TV américaines, les séries françaises sont moribondes. Et si le téléchargement pouvait leur venir en aide ?

Dans une interview au journal VSD, le directeur des programmes de TF1 Laurent Storch a confié que plusieurs fictions françaises diffusées par la chaîne seront bientôt retirées de la grille des programmes. Elles n’intéressent plus les spectateurs. « Il y a un message qui est clair : la production française, ça les intéresse moins. Tout ce que je peux faire, et ça va me prendre 18 à 24 mois, c’est de comprendre leurs attentes, et ensuite de faire fabriquer des choses qui leurs plaisent. La barre fixée par les Américains est haute ; c’est aux producteurs de notre pays de relever le défi« , explique-t-il.

Il n’a toutefois pas précisé quelles seraient les victimes du grand ménage d’automne. L’an dernier, TF1 a diffusé en prime time une douzaine de séries françaises récurrentes sur ses antennes. Pas un seul épisode de toutes ces séries n’a été diffusé sur les sites de liens BitTorrent les plus populaires du moment, comme on peut le vérifier à travers ces liens vers un moteur de recherche BitTorrent : Diane, femme flic, Julie Lescaut, Joséphine, ange gardien, Père et maire, Alice Nevers, Section de recherches, Soeur Thérèse.com, RIS, police scientifique, Paris enquêtes criminelles, Femmes de loi, Commissaire Cordier et Navarro.

Leurs producteurs se félicitent peut-être de cette lutte extrêmement efficace contre le piratage… c’est en fait une très mauvaise nouvelle, autant pour eux que pour la fameuse « exception culturelle française » que prétend défendre le ministère de la Culture. C’est en effet un symptôme de plus de l’état léthargique dans lequel est plongée l’industrie audiovisuelle française. Aucun internaute en France ne juge utile de prendre la peine d’enregistrer ces séries, de les numériser et de les diffuser sur Internet par les réseaux P2P. Pourtant, nous avons déjà eu l’occasion de voir que le P2P était utilisé de façon importante comme magnétoscope de substitution.

A contrario, les séries TV américaines se regardent massivement sur les chaînes qui les diffusent, et sont toutes piratées en masse sur Internet, pour chaque épisode. Le signe d’une santé de fer, qui participe à la diffusion de la culture américaine à travers le monde. En effet selon des données collectées par TorrentFreak, 96 % de ceux qui téléchargent la série Prison Break sur BitTorrent sont situés en dehors des Etats-Unis, et le deuxième pays qui télécharge le plus la série n’est autre que la France.

La semaine dernière, les séries les plus téléchargées sur BitTorrent étaient :

1 Prison Break
2 Terminator : The Sarah Connor Chronicles
3 Entourage
4 Weeds
5 Gossip Girl
6 Fringe
7 True Blood
8 Stargate Atlantis
9 One Tree Hill
10 90210

Dès lors, ne faut-il pas envisager de diffuser d’urgence les séries françaises gratuitement sur Internet, pour tenter de provoquer un regain d’intérêt ? TF1 l’avait tenté, trop timidement, avec sa série L’Hôpital ou sa saga de l’été Mystères, qui avaient fait un flop d’audience. Il n’a pas poursuivi avec des séries plus populaires.

En plus d’un vrai travail sur la qualité intrinsèque des séries, qui selon nous commence d’abord par une remise en cause des écoles de comédie (la différence de qualité d’interprétation des rôles entre les comédiens américains et français est criante sur beaucoup de productions), le renouveau des productions françaises et européennes passera nécessairement par une diffusion élargie. Quitte à beaucoup mieux accepter, comme l’ont fait les Américains, le piratage.

Le jour où les séries françaises seront piratées, c’est qu’elles seront enfin regardées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés