Avec 27,8 milliards de dollars de revenus au troisième trimestre de 2017, Alphabet dépasse les prévisions qui lui accordaient 27,2 milliards.

L’annonce des très bons résultats d’Alphabet, maison mère de Google, a entraîné une nouvelle hausse de son action, qui a pris 3,5 %. Pour ce troisième trimestre, l’entreprise de Mountain View continue de battre les prévisions et compte 27,8 milliards de dollars de revenus pour un profit de 6,7 milliards, soit 9,57 dollars par action.

Comme lors du dernier trimestre, la vaste majorité des revenus (au-delà de 85 %) vient de Google grâce à ses différents produits. Les autres projets d’Alphabet comme Nest, le laboratoire X, et différents développements échappés du laboratoire ont eux coûté 812 millions de dollars. Bien que l’entreprise tente de réduire ses dépenses dans ces secteurs, peu porteurs ou très théoriques, elle continue de parier sur des domaines comme la voiture autonome avec Waymo qui creuse son déficit.

Les résultats restent donc très bons : d’une année sur l’autre, les revenus de la firme ont décollé de 20 %. Ils restent pourtant portés par la publicité : la division matérielle de Google peine quant à elle à se montrer rentable. Les défauts de conception du Google Pixel 2 et le retard américain du Home sur son concurrent Echo compliquent la conquête hardware de Mountain View.

Partager sur les réseaux sociaux