Google qui rachète HTC : un scénario idéal pour les deux constructeurs ?

HTC ne va pas bien : si vous suivez notre média avec assiduité, cette information ne vous est pas étrangère. La conjoncture y est pour quelque chose, le Taïwanais n’arrivant pas à suivre, pris entre les géants comme Apple et Samsung et les entreprises chinoises talentueuses qui détruisent les prix comme Xiaomi ou OnePlus. Les décisions ont aussi leur part à jouer : cela fait en effet bien longtemps que HTC n’a plus impressionné… ce qui nous a fait dire qu’il était devenu meilleur exécutant que créateur.

Un constat que n’aurait pas manqué Google, dans la mesure où le géant de Mountain View a déjà collaboré à de nombreuses reprises avec le Taïwanais. C’est notamment lui qui lui a fait confiance pour donner un coup de pouce à Android, un petit système alternatif qui émergeait (HTC Dream, Magic puis Nexus One). Aujourd’hui, Google pourrait mettre la dernière pierre à ce partenariat… en rachetant HTC (ou une partie).

Le Commercial Times, journal économique taïwanais, estime ainsi que les négociations sont entrées dans leur phase finale. Le média ne s’avance pas sur la nature du deal, mais cela ne nous étonnerait pas qu’il s’agisse de la division mobilité du constructeur. Il a en effet déjà prévu le coup en déportant ses activités autour de la réalité virtuelle (le casque HTC Vive) dans une structure sœur. Avec 95 milliards de dollars en cash dans son coffre au trésor, une transaction pour racheter HTC serait « indolore » pour Google, estime un analyste à CNBC.

Google n’en serait pas à son coup d’essai avec une telle acquisition : on se rappelle évidemment du rachat de Motorola Mobility et de ses nombreux brevets. Après l’avoir épuisé, le géant avait revendu la coquille vide à Lenovo — une histoire racontée par nos confrères de FrAndroid. La stratégie, alors, était de pouvoir défendre les intérêts d’Android et des partenaires à l’ère des patent trolls. Aujourd’hui, la situation est apaisée et Google pourrait très bien avoir besoin d’un constructeur de smartphone dans sa besace pour promouvoir la stratégie Google Pixel. En effet, les smartphones made in Mountain View ont été plébiscités par la presse spécialisée et vraisemblablement, le coup d’essai va se transformer avec les Pixel 2 qui devraient être commercialisés dans le monde entier.

 

Partager sur les réseaux sociaux