Le Pixel 2 de Google pourra être pressé pour activer Google Assistant. Une idée reprise à HTC, qui le construit pour le géant de Mountain View.

Avec son U11, HTC a mis en avant une interaction utilisateur étrange : en plus de l’écran tactile, il était possible de « presser » le smartphone pour déclencher des fonctionnalités. En théorie, on laissait à la fonctionnalité le bénéfice du doute. En pratique, il s’est avéré qu’elle était plutôt aléatoire, assez mal intégrée et finalement peu utilisée lors de nos tests et ceux de nos confrères de FrAndroid. Et pourtant, Google s’est laissé convaincre : le Pixel 2, fer de lance de la marque, sera lui aussi squeezable. L’information a été retrouvée dans la soumission d’un dossier sur le smartphone à la FCC américaine.

Construit par HTC sur ce qui sera donc probablement une « base U11 », le Pixel 2 pourra être pressé dans votre main pour déclencher Google Assistant. En soi, la fonctionnalité renommée Active Edge pour l’occasion n’est pas à jeter : bien calibrée, elle pourrait fonctionner et être adoptée. Tout le challenge côté technique est d’avoir un engin qui réagit vite à la pression mais pas trop vite : il ne faudrait pas que des faux positifs déclenchent Assistant dans votre poche, votre sac, ou quand vous utilisez le smartphone.

Au-delà de cette fonctionnalité, HTC avait fait un beau travail sur le U11, notamment côté photo et sait faire de belles machines en « marque blanche ». C’est donc avec pas mal d’impatience que nous attendons ces nouveaux Pixel (la version XL devrait être construite par LG) qui, espérons-le, débarqueront en France. Plus d’infos à la rentrée.

Partager sur les réseaux sociaux