Désormais inquiet de sa réputation et décidé à rester populaire auprès des ados, cible idéale pour tout géant du web, Google a mené son propre sondage auprès de la génération Z : les 13-17 ans. Que pensent-ils du moteur de recherche ? Est-il cool ? Qu'est-ce qui est cool ? Une étude d'une grande profondeur, en somme...

Les adolescents pensent que Google est cool selon une étude de… Google

C’est ce qui ressort de l’enquête d’opinion financée par Mountain View, au nom éloquent : « It’s lit : A guide to what teens think is cool — que l’on pourrait traduire par « C’est le feu : un guide de ce que les ados trouvent cool ». Présentée sous la forme d’un magazine, l’étude invite selon l’équipe de recherche à « voir le monde à travers le prisme de ce que les ados américains trouvent cool  ».

Ça déchire ou ça craint, Google ?

Pourquoi Google s’intéresse-t-il aux jugements des jeunes générations ? Pour une raison commerciale évidente : en ciblant les 13-17 ans, la firme s’adresse à une génération n’ayant jamais connu le monde sans Google et pour qui, de fait, le défi de l’image est particulièrement important.

Utilisateur de Google à 15 ans, il est peu probable qu’une dizaine d’années après, l’individu change radicalement ses habitudes. Mais pour un dinosaure du web comme Google, cette génération n’est pas forcément acquise et présente un défi à la fois d’image pour la marque mais également d’expérience utilisateur.

Mais le travail fourni par les communicants de la firme détaille de nombreux aspects de la vie numérique des jeunes Américains, qui dépassent largement le champ de compétences de Google et nous offre ainsi quelques surprises. Dans le champ des objets les plus cool de la tech, le smartphone est le premier, les gadgets Apple sont second, et la réalité virtuelle de Vive et Oculus se placent en troisième position, preuve que cette génération n’a pas encore enterré la VR, elle.

On découvre aussi que les adolescentes possèdent majoritairement des iPhone, lorsque les garçons lui préfèrent Android. Enfin, côté réseaux sociaux, ce sont Snapchat et Instagram qui sont, sans surprise, les plus cool quand Facebook, malgré un usage régulier, est considéré comme ringard.

Côté divertissement, Google constate que Zelda, Call of Duty et GTA sont, dans cet ordre, les jeux les plus populaires pour les jeunes. YouTube est la plateforme la plus cool pour le streaming, suivie de près par Netflix.

Stranger Things

Enfin, et c’était l’objet premier de l’étude de Mountain View, le magazine détaille longuement l’attachement des jeunes générations aux marques : selon l’étude Google, les cinq marques les plus cool selon les ados américains sont YouTube, Netflix, Google, Xbox et Oreo.

On s’étonne de l’absence de toute marque vestimentaire — Nike est seulement neuvième.

La méthodologie de Google a été moquée sur les réseaux sociaux — le fait qu’un navigateur (Chrome) soit aussi cool qu’une marque comme Nike a un peu surpris. Il faut donc noter qu’il n’y avait que 1 100 participants à cette étude, ils ont répondu sur 122 marques qu’ils devaient qualifier de cool ou non, « cool » étant entendu par les chercheurs comme un synonyme de : « unique, impressionnant, intéressant, génial et incroyable ».

Certains résultats prêtent carrément à sourire : sur le graphique final où le taux d’ados connaissant une marque est sur l’axe des ordonnées et la coolitude sur l’axe des abscisses, on peut découvrir que pas moins de quarante ados ont répondu qu’ils ne connaissaient pas Google — qui sont-ils ?

Peu scrupuleuse, l’étude semble finalement très biaisée lorsque l’on découvre que selon celle-ci, 42 % des 13-17 ans utilisent Google+, le réseau social sous respiration artificielle de la firme… Fin de la blague.

Partager sur les réseaux sociaux