Snap. Inc aurait dépensé plus de 30 millions de dollars pour acquérir un leader israélien de la réalité augmentée.

On retiendra tous que l’année 2016 qui devait être celle de la réalité virtuelle a été en réalité celle de la réalité augmentée. Alors qu’on attendait la révolution du casque VR et du cardboard, les utilisateurs ont en fait été bien plus enthousiasmés par Pokémon Go, Snapchat et la réalité augmentée.

Moins coûteuse en terme de matériel, plus instantanée et finalement plus accessible, la réalité augmentée a éclipsé de nombreuses autres technologies. La surprise de l’adoption massive de ces usages conduit aujourd’hui de nombreuses sociétés qui avaient investi lourdement dans la réalité virtuelle à s’intéresser également à cet autre moyen de faire converger le réel et le virtuel.

Et Snap. Inc qui prépare une entrée en bourse, que l’on sait désormais plutôt assurée, continue de constituer son armada de brevets et de technologies pour la réalité augmentée.

L’année de la réalité augmentée

La société qui a été une des premières à populariser la réalité augmentée — avec ses lenses qui ajoutent des décors et des masques aux selfies des utilisateurs — complète sa présence dans le secteur avec une nouvelle acquisition.

Snap.Inc aurait en effet déboursé entre 30 et 40 millions de dollars pour acquérir une startup israélienne, Cimagine, justement spécialisée dans le développement de la réalité augmentée dans le e-commerce.

C’est le Time of Israel qui rapporte que la société fondée en 2012 près de Nazareth aurait reçue l’attention d’Evan Spiegel. La startup a déjà vendu ses services à des services anglais et australien de e-commerce et propose, ni plus ni moins, de tester un meuble ou un produit dans son intérieur avant de l’acheter.

cimagine-635x357

À la différence du projet Tango de Google, les Israéliens ont développé une technologie disponible sur une grande majorité d’appareils mobiles et qui ne nécessite rien d’autre qu’une caméra et le moteur de rendu de la société.

On imagine que c’est ce moteur et ses brevets qui ont intéressé Snap. Inc. La société qui compte être valorisée à plus de 20 milliards de dollars augmente ainsi son poids et son influence dans ce qui sera le futur de la réalité augmenté. Une technologie qui s’avère particulièrement payante pour Niantic… et pour Snapchat.

Partager sur les réseaux sociaux