Alors qu'Apple a donné au début du mois des nouvelles de son service de musique en streaming, Spotify riposte cette semaine en soulignant que sa plateforme fait toujours la course en tête.

Dans la bataille du streaming musical, Spotify n’entend pas rester silencieux. Face à la montée en puissance d’Apple Music, qui compte déjà 17 millions de clients dans le monde alors que le service a tout juste un an d’existence, la plateforme suédoise communique sur ses propres performances dès qu’elle en a l’occasion. Et justement, l’occasion, elle vient de l’avoir.

Dans un tweet aussi bref que clair, Daniel Ek, le patron de Spotify, vient de faire savoir que sa clientèle est désormais vaste de 40 millions d’abonnés. C’est 10 millions de plus qu’en mars, où le service indiquait avoir atteint le cap des 30 millions de fidèles. Une manière de souligner que Spotify reste le leader du marché, tout juste une semaine après la keynote d’Apple où les dernières statistiques d’Apple Music étaient livrées.

La progression du nombre d’abonnés est évidemment une bonne nouvelle pour Spotify, qui reste attractif malgré une concurrence beaucoup plus féroce avec l’arrivée d’un géant comme Apple. Cela étant, cette hausse cache un problème contre lequel le groupe se bat depuis un petit moment déjà : la difficulté de faire croître significativement la part des usagers qui paient un abonnement mensuel.

À lire sur Numerama : Deezer, Spotify, Apple Music, ou Google Play Music  : notre comparatif

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés