L'Autorité de la Concurrence a rendu possible cet été l'arrivée en tant qu'actionnaire majoritaire d'Access Industries au capital de Deezer. L'entreprise n'est désormais plus française mais contrôlée par un groupe russo-américain.

Access Industries est devenu présent à hauteur de 50 % du capital du site de streaming français Deezer. En attendant la décision de l’Autorité de la Concurrence, l’entreprise russo-américaine s’apprêtait à prendre le contrôle de la société. La décision a été donnée cet été par le régulateur, et Access Industries est désormais maître à bord de la plateforme de streaming.

Actionnaire majoritaire depuis janvier 2016, l’entreprise détenue par le russo-américain Len Blavatnik prend désormais officiellement la tête de Deezer. Access Industries possède également la major Warner : or, c’est cette double activité qui a lancé l’enquête de l’Autorité de la Concurrence pour établir si une telle réunion était problématique. Le 24 juin dernier, l’entité rendait sa décision confirmant la possibilité pour la société de prendre le contrôle du site de streaming, estimant que des activités de major et de diffusion au détail étaient différentes et n’affecteraient pas le marché. Orange, de son côté, conserve 10 % du capital de l’entreprise.

Présent dans 180 pays, Deezer est aujourd’hui un pionnier à la traîne, ayant perdu la manche internationale avec Spotify et désormais érodé par Apple Music. Les parts de marché du site se situeraient entre 0 et 5 %, toujours selon l’Autorité de la Concurrence.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés