Disruption. Que veut vraiment dire ce mot employé à chaque fois que l'occasion se présente ? En réalité, il a une signification très précise, théorisée par Clayton Christensen, professeur à Harvard. Pour y voir plus clair, une excellente histoire interactive réalisé sur HardBound devrait vous aider.

Vous connaissez la TechCrunch Disrupt, les articles parlant de disruption et l’emploi — excessif — du mot dans le milieu de la nouvelle économie. Mais vous souvenez-vous vraiment de l’origine et du sens réel du mot ? Comme ses petits amis cyber et digital, il ne s’emploie pas en toutes occasions.

disrupt

Pour vous aider à comprendre, mais également à faire comprendre, l’excellente plateforme  HardBound a été utilisée pour vous raconter de manière interactive une situation de disruption dans le cadre d’un exemple de microéconomie.

christensen
Hmm hmm

HardBound, descendant intelligent du PowerPoint vous permet de parcourir une explication illustrée et simplifiée de la fameuse disruption. Clarifiant ses origines universitaires et reprenant les fameuses distinctions de professeur Christensen, les slides se montrent d’une grande clarté pour comprendre ce qui rend Uber disruptif contrairement à d’autres sociétés de la nouvelle économie dont la nature de l’innovation n’est pas disruptive mais s’impose comme une amélioration du marché en place. Ce dernier concept est nommé sustaining innovation.

La présentation n’est disponible qu’en anglais, mais l’association des animations et du texte rend sa lecture aisée et à la fin de l’histoire des limonades de Maya, n’importe qui peut comprendre ce concept décisif pour saisir le monde actuel et celui qui vient.

mayadisrupt

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés