Facebook s'offre les services d'un ex-magistrat qui travaillera sur les questions de contentieux.

Les liens entre la Silicon Valley et Washington sont étroits. D’une sphère à l’autre, des transferts ont eu lieu selon les aléas d’une carrière. On a vu par exemple que l’ex PDG de Google, Eric Schmidt, occupe aussi des fonctions de conseil auprès du Pentagone, ou qu’un ancien conseiller de Barack Obama être nommé vice-président d’Uber pour gérer la stratégie, les questions politiques et la communication.

Dans le même genre, des embauches dans la sphère judiciaire surviennent aussi. C’est ce que rapporte le site The Recorder : Facebook vient d’embaucher l’ancien juge Paul Grewal en tant que vice-président et avocat général adjoint en charge du contentieux. Il débutera ses activités à partir du mois de juin.

Facebook app

Comme de nombreuses autres entreprises, le réseau social gère ses recrutements selon ses intérêts. On l’a ainsi vu se payer les services d’une pointure pour s’opposer à la neutralité du net, et qui est accessoirement un ancien président du régulateur des opérateurs télécoms aux États-Unis ou encore faire appel à des lobbyistes pour combattre la vie privée.

L’embauche réalisée par Facebook interroge évidemment sur les liens que peuvent avoir les entreprises privées avec des secteurs qui peuvent amener à influencer leurs activités. Ces rapports sont de nature à faire peser un doute sur la qualité du travail fourni, si s’ajoute à l’équation la perspective d’un poste attrayant dans le secteur privé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés