À défaut d'attendre une légalisation qui finira bien par arriver en France, si vous avez la main verte et des compétences de développeurs, la Silicon Valley a du travail pour vous.

We’re hiring !

On ne fera pas le bilan des aspects économiques d’une légalisation du cannabis : de nombreux spécialistes se sont penchés sur le sujet afin de prouver que l’affaire est juteuse pour les états qui font le choix d’une légalisation. Il nous vient rapidement en tête les possibilités de taxes, qui remplissent les caisses du Colorado en ce moment, mais aussi les nouveaux marchés légaux liés à la consommation de cannabis.

On savait que la tech s’était vraiment prise d’amour pour l’économie du cannabis, et la startup Confident Cannabis confirme cette tendance en lançant aujourd’hui une campagne de recrutement pour construire une équipe. Et pour cause : la startup spécialisée dans le commerce de la drogue douce ambitionne de répliquer un Silk Road légal et aussi simple à utiliser qu’Uber.

Screen-Shot-2016-04-26-at-11.04.16

Confident Cannabis appelle déjà son futur marché «  la prochaine plus grande industrie américaine  ». Ambitieux ? Assurément. Et les offres d’emploi pour des front et backend developers sont loin d’être une affaire fumeuse. La société incubée à Palo Alto compte bien adapter l’offre de cannabis aux nouvelles règles en vigueur et à une déculpabilisation culturelle et sociale. Chez Confident Cannabis, l’affaire est sérieuse et les futurs clients auront accès à un service aux allures premium, une communication qui n’est pas sans rappeler celle d’Uber.

Mettre en confiance face aux cannabis

L’objectif affiché de Confident Cannabis — et de ses futurs développeurs — est de mettre en confiance le client face à sa consommation. Notamment en fournissant un service complet, de la commande à la livraison, mais aussi un décryptage des doses légales en fonction de la législation de l’état dans lequel il se trouve. Le tout, en mesurant le taux de THC, la substance la plus psychoactive de la plantes.

Confident-cannabis

Cette startup a donc bien saisi les enjeux de nos sociétés dont le regard sur le cannabis change. Et se met ainsi à la tête de proue d’un mouvement de consommation consciente et socialement acceptée du cannabis. Un filon à la fois ouvert par les nouvelles législations mais aussi soutenu par une dé-diabolisation progressive de la plante.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés