La production de l'iPhone 6S et de son grand frère, l'iPhone 6S Plus, doit connaître une baisse provisoire au cours du premier trimestre.

L’iPhone se vend, mais pas à un rythme suffisamment soutenu pour épuiser totalement les stocks. Par conséquent, Apple a décidé de réduire provisoirement la voilure au cours de ce trimestre. C’est ce que rapporte le quotidien économique Nikkei, qui cite des sources dans l’industrie nipponne.

iphone6s6splus.jpg

D’après le journal, les partenaires de la société américaine ont reçu l’instruction de baisser la production de 30 % entre janvier et mars. Le niveau remontera ensuite, mais sans doute pour un temps limité. En effet, Apple va certainement faire en sorte de préparer le terrain pour l’iPhone 7, qui est attendu pour la fin de l’année.

Ce n’est pas la première fois que la firme de Cupertino ajuste la production de ses mobiles en fonction de la demande et de ses objectifs commerciaux. L’entreprise a procédé ainsi pour l’iPhone 5 et l’iPhone 5C. Comme pour les terminaux actuels, la demande n’avait pas été aussi soutenue que l’imaginait Apple.

Une réduction provisoire de la production.

Parmi les causes citées par le Nikkei expliquant un tassement des ventes de l’iPhone 6S et 6S Plus figurent le sentiment qu’ont les clients d’un faible progrès technique par rapport à la génération précédente et l’appréciation du dollar, qui a affecté le pouvoir d’achat dans les pays émergents et donc la capacité de leurs habitants de se payer un iPhone.

Cela étant, on est loin d’assister à une désaffection du public pour l’iPhone. Les données collectées par Flurry Analytics montrent que le téléphone du constructeur américain a représenté plus de la moitié des activations réalisées au cours de la période de Noël au niveau mondial, loin devant Samsung et Nokia.

Au lancement de l’iPhone 6S et de son grand frère, l’iPhone 6S, Plus Apple a vendu 13 millions d’unités en l’espace de trois jours. C’est un record, mais qui a été atteint mécaniquement. En effet, Apple a pu compter sur le marché chinois dès le début. Et ce marché, outre sa taille gigantesque, s’avère très sensible à la marque Apple.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés