Confronté à des ventes plus faibles qu'attendu, Apple a demandé à ses fournisseurs de réduire la production des composants intégrés dans son iPhone 5. 

Apple est-il arrivé à bout de souffle avec son iPhone ? Malgré des pré-commandes record, l'iPhone 5 ne serait pas à la hauteur des prévisions de la firme de Cupertino. Au point que selon le Wall Street Journal, Apple aurait décidé de diminuer de moitié la commande d'écrans LCD destinés à son dernier smartphone, pour le premier trimestre 2013, en évoquant une demande plus faible qu'espérée.

Le site américain, qui évoque deux sources proches du dossier, affirme que les commandes ont été réduites de la même manière pour d'autres types de composants, et qu'Apple en aurait informé ses fournisseurs le mois dernier. De son côté, l'agence Reuters cite le quotidien japonais Nikkei, qui confirme que Japan Display Inc, Sharp Corp et LG Display Co Ltd ont tous les trois reçus des instructions de baisse importante de production.

L'information tend à démontrer que le succès des téléphones Android a un impact plus important que ne l'avait imaginé Apple, et en particulier ceux fabriqués par Samsung. Alors qu'Apple fait grise mine, le fabricant sud-coréen a lui-même annoncé avoir passé la barre des 100 millions de smartphones Galaxy S écoulés, toutes générations confondues (dont plus de 40 millions pour le seul Galaxy S3). 

Au troisième trimestre 2012, dont avant la sortie de l'iPhone 5, Samsung avait annoncé avoir vendu davantage de Galaxy S3 que le nombre d'iPhone écoulés sur la période. La part de marché de Google sur les systèmes d'exploitation mobile dépasse désormais les 75 %.

La semaine dernière, Apple a démenti la production d'un iPhone low-cost, qui n'entre pas dans sa philosophie.

Mais plus que jamais, la firme de Cupertino semble condamnée à innover avec ses prochaines annonces. Depuis le premier iPad présenté il y a trois ans en janvier 2010, Apple n'a rien proposé d'innovant sur le marché en terme d'usages, et n'a lancé aucune nouvelle gamme de produits. Ce qui peut être, soit le signe d'un déclin, soit le signe d'une concentration de ses ressources sur une nouvelle gamme de produits qui pourraient être présentés cette année. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés