Apple a contacté ses partenaires industriels pour réduire la production de l'iPhone 5c, selon les informations du Wall Street Journal. Le nouveau téléphone du groupe américain, destiné notamment aux marchés émergents, n'aurait pas convaincu le public.

Présenté le mois dernier, l'iPhone 5c est un smartphone dont la carrière se jouera dans les pays émergents. Basé sur l'architecture de l'iPhone 5, sorti un an auparavant, le téléphone n'aurait pas vraiment convaincu les usagers. En conséquence, Apple aurait réduit ses commandes auprès de ses partenaires, selon des sources industrielles citées par le Wall Street Journal.

Le quotidien américain indique que la demande d'Apple a été formulée une première fois au début du mois d'octobre. Le groupe compterait réduire la production pour le quatrième trimestre 2013, dans la mesure où la demande du public serait assez faible. Ce faux pas n'aurait aucune incidence sur l'iPhone 5s, l'autre téléphone mis en vente par Apple, dont l'attrait demeure vif.

Dans son premier communiqué, Apple n'a pas distingué les ventes de l'iPhone 5c de celles enregistrées par l'iPhone 5s, ce qui peut être interprété comme une volonté du groupe de ne pas dévoiler la contre-performance de la version "low cost" de son dernier mobile. Le groupe américain s'est contenté de dire que "plus de 9 millions d'unités d’iPhone 5s et iPhone 5c" ont été vendus au cours du premier week-end de commercialisation.

Quelques critiques ont été adressées à l'iPhone 5c suite à sa présentation lors de la keynote de septembre. Outre le choix du plastique pour la coque et une orientation esthétique curieuse (des coques colorées), le prix de l'iPhone 5c a été pointé du doigt alors que son architecture est reprise de l'iPhone 5. Mais en l'occurrence, mais la politique d'Apple en matière tarifaire ne changera vraisemblablement jamais.

L'écart de prix entre l'iPhone 5s et le 5c a aussi pesé dans la balance. Des clients, constatant qu'ils étaient déjà prêts à mettre jusqu'à 699 euros pour l'iPhone 5c, ont basculé directement sur le modèle principal, dont la gamme commence justement à 699 euros. L'une des couleurs proposées avec l'iPhone 5s, l'or, a d'ailleurs beaucoup plu en Chine, l'un des marchés visés par Apple avec le 5c.

En France, un petit tour dans les boutiques des trois principaux opérateurs livre aussi une information éclairante : l'iPhone 5s est en rupture du stock chez Orange, SFR et Bouygues. Certes, l'indisponibilité du mobile ne frappe pas toutes les versions (selon l'espace de stockage et / ou la couleur, certaines versions sont disponibles), mais cette situation contraste avec l'iPhone 5c, qui est disponible partout.

Maintenant, la question qui se pose est de savoir si Apple persistera dans cette direction à l'avenir, puisque la réponse du public à l'iPhone 5c n'est pas, vu les retours relayés par le Wall Street Journal, satisfaisante. Mais pour connaître la réponse, il faudra patienter jusqu'à la prochaine keynote d'Apple consacrée à l'iPhone.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés