Volkswagen a livré un meilleur aperçu de son robot autonome capable de recharger une voiture électrique. Le prototype est volontairement mignon.

Il y a environ un an, Volkswagen présentait un concept que l’on trouvait déjà mignon à l’époque : un robot autonome capable de recharger une voiture 100 % électrique. Aujourd’hui, notre avis n’a pas changé. Dans un communiqué publié le 28 décembre, le groupe allemand a livré un meilleur aperçu de sa technologie susceptible d’améliorer les infrastructures de recharge, notamment au sein des parkings fermés.

« Mettre en place une infrastructure de recharge efficiente est une tâche cruciale pour toute l’industrie. Nous sommes en train de développer des solutions pour éviter des mesures coûteuses. Notre robot de recharge mobile et nos stations flexibles représentent deux de ces solutions  », explique Thomas Schmall, CEO du département Volkswagen Group Components. Il y a quelques mois, le robot n’était qu’une idée. Il est désormais un prototype fonctionnel, doté d’un design futuriste rappelant le personnage Eve du film d’animation Wall-E (du blanc, du noir et des yeux espiègles).

Volkswagen présente un prototype de robot de recharge

Le fonctionnement du robot est simple. Grâce à son protocole de communication avec la voiture, il est capable de se rendre seul vers elle et de brancher une borne mobile en quelques secondes (puissance de recharge estimée à 50 kW) . Pendant qu’une première voiture fait le plein, il peut amener une borne à un autre véhicule. « Une fois la recharge terminée, le robot collecte chaque unité de stockage et les ramène à la station centrale  », précise Volkswagen. Sur le papier, l’idée est pertinente : s’il fallait prévoir un robot par voiture, les parkings seraient d’autant plus bondés.

Robot de recharge par Volkswagen // Source : Volkswagen

Pour les conducteurs, l’apport est indéniable. Il ne serait plus nécessaire de se garer à un endroit spécifique pour recharger sa voiture, sans compter que les places réservées à cet effet sont généralement assez rares (quand elles ne sont pas occupées par des voitures thermiques). Pour les entreprises propriétaires des parkings, il y a potentiellement de grosses économies à réaliser. C’est en tout cas ce que promet Volkswagen : «  Ils permettent aux opérateurs de parkings d’électrifier simplement et rapidement leurs espaces. Cela réduit les besoins en travaux et, par extension, les coûts liés. » 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo