Volkswagen dévoile un projet consistant à faire tracter une borne mobile par un robot autonome mignon.

Les parkings de demain seront-ils envahis de petits robots capables de recharger une voiture électrique ? C’est l’ambition de Volkswagen, présentée dans un communiqué publié le 26 décembre. Où l’on découvre un projet prenant la forme d’une station de recharge mobile tractée par un robot autonome, capable d’opérer sans aucune intervention humaine. Et, bien sûr, il est mignon.

Avec ce dispositif, Volkswagen vise les endroits où l’installation de bornes fixes paraît très compliquée (exemple : un parking sous-terrain). Pour l’utilisateur, l’idée serait de ne plus se soucier de l’autonomie de son véhicule, confiant la tâche à un robot prévu à cet effet. « Chaque place de parking devient un point de recharge », explique le groupe allemand.

Robot de recharge autonome de Volkswagen // Source : Volkswagen

Un robot mignon capable de recharger une voiture

Le robot peut communiquer directement avec la voiture pour déterminer si elle a besoin d’être rechargée ou non. Si tel est le cas, il tracte une unité de stockage de 25 kWh jusqu’à destination et s’occupe de tout, de l’ouverture de la trappe cachant le port au branchement (vitesse de recharge de 50 kW). Volkswagen a même pensé à la productivité : le robot n’a pas besoin de rester près du véhicule pendant le chargement, ce qui lui permet d’aller en voir un autre et de multiplier les opérations. Une fois la recharge terminée, le robot récupère l’unité de stockage et la ramène à la station mère.

Pour fonctionner en totale autonomie, le robot s’appuie sur des caméras, des scanners laser et des capteurs à ultrason. Cet équipement lui permet de se déplacer librement dans le parking en évitant les obstacles. En fonction de la taille du bâtiment, plusieurs robots peuvent être déployés en même temps sans se gêner.

«  C’est un prototype visionnaire, qui peut devenir réalité très rapidement, si les conditions sont remplies », indique Mark Möller, à la tête du développement chez Volkswagen Group Components. L’intéressé loue l’approche flexible, qui peut s’adapter plus facilement que des solutions fixes. Au passage, ce robot peut lutter contre celles et ceux qui bloqueraient — volontairement ou involontairement — l’accès à une borne.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo