Le voleur d'une Tesla Model S a cru qu'il pouvait recharger la voiture qu'il avait chapardée auprès d'un centre tiers agréé Tesla. Bien tenté...

Il est a priori très risqué de voler une Tesla, puisque l’on parle de voitures constamment géolocalisées et connectées. Il y a pourtant des petits malins qui tentent de relever le défi. Enfin, jusqu’à commettre une erreur fatale. C’est le cas d’un voleur tchèque, qui a eu la riche idée de recharger le véhicule chapardé… dans un centre agréé Tesla.

Ce fait divers plutôt insolite est rapporté par le média ElektrickeVozy dans un article publié le 24 mars (via Electrek). Visiblement, le chenapan ne savait pas comment recharger la voiture alors qu’il ne lui restait que quelques kilomètres à parcourir au compteur. Il a dès lors opté pour la solution la plus simple à ses yeux, à défaut d’être la plus sensée : aller chez le constructeur.

Tesla Model S // Source : Numerama

Ne rechargez pas une Tesla volée n’importe où

Ce sont les employés du centre tiers Tesla Servis Clinic qui se sont rendus compte que la voiture qu’ils avaient reconnue n’était pas conduite par son propriétaire habituel (eh oui, les Tesla ne courent pas encore les rues et sont, par ricochet, plus facilement identifiables). Ils ont donc appelé le vrai propriétaire, qui s’est demandé comment ils étaient au courant que sa Model S avait été volée. En une vingtaine de minutes, le coupable a été appréhendé et le bien restitué.

Cette histoire à l’issue très inattendue nous aura appris une chose : on peut être suffisamment intelligent pour contourner toutes les mesures de sécurité mises en place par Tesla pour dissuader les vols (le déverrouillage des portes par une application mobile ou le code PIN pour démarrer le moteur par exemple), puis tomber rapidement dans la bêtise après avoir parcouru quelques kilomètres.

De toute manière, l’auteur du larcin n’aurait certainement pas pu aller très loin, quasiment toutes les Tesla volées étant retrouvées (d’après une étude américaine parue en septembre 2018). Il faut dire que les voitures sont équipées d’un système de tracking permettant de voir où elles sont depuis l’application. Cette option peut être désactivée mais il est nécessaire de renseigner ses identifiants Tesla (peut-être le propriétaire tchèque l’avait-il fait, ce qui pourrait expliquer pourquoi le voleur n’a pas été retrouvé par ce biais). Bref, s’il vous prend l’envie de voler une Tesla : vérifiez bien qu’elle ne puisse pas être localisée et, surtout, ne la rechargez pas n’importe où.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux