BMW a décidé d'en finir avec son abonnement annuel permettant de profiter d'Apple CarPlay. Une sage décision.

Il y a plusieurs mois, BMW surprenait tout le monde en faisant payer à ses clients un abonnement annuel pour avoir accès à Apple CarPlay — lui-même intégré à des packs d’options. Mais face à cette décision controversée, le constructeur est déjà en train de rétropédaler, rapporte Autocar dans un article publié le 4 septembre 2019.

Plus généreux, BMW intégrera désormais CarPlay dans tous les véhicules disposant de la dernière version du système d’exploitation ConnectedDrive. Si ce n’est pas le cas, il y aura toujours une option facturée 300 euros pour en bénéficier pendant toute la durée de vie de la voiture (même après l’acquisition). Joint par Numerama, la branche française du constructeur a confirmé cette modification bienvenue.

BMW x Apple CarPlay // Source : BMW

BMW arrête la surfacturation

BMW avait justifié la souscription Apple CarPlay par le fait que les conducteurs sont susceptibles de quitter Apple pour Android (ses voitures ne sont pas compatibles avec Android Auto). Une mauvaise excuse sachant qu’Apple ne demanderait rien aux constructeurs pour son service basé sur la liaison entre un iPhone et l’infodivertissement du véhicule.

En France, le changement est déjà effectif : Apple CarPlay n’est par exemple plus mentionné dans le pack Connected Plus et seule la Préparation Apple CarPlay est disponible dans la boutique en ligne (pour 300 euros, donc). BMW nous a assuré que ses clients ont été mis au courant par un mail envoyé le 4 décembre. Celles et ceux qui avaient souscrit à l’abonnement annuel n’auront plus à payer.

On rappelle que ce sont les constructeurs qui choisissent de facturer ou non Apple CarPlay. En fonction de la voiture, l’option est parfois intégrée dans des packs payants ajoutant des équipements comme le GPS (ce qui constitue un non-sens puisque CarPlay donne accès au GPS de son téléphone). Mais BMW est sans doute allé un peu trop loin en osant l’abonnement.

Partager sur les réseaux sociaux