Elon Musk a annoncé la date de présentation de son pickup électrique. Un événement auto de la fin d'année.

C’est dit : le 21 novembre, la presse a été conviée par Tesla pour assister à l’annonce officielle du Cybertruck. Le pickup électrique dont Elon Musk est si fier sera enfin dévoilé, après des mois de teasing. Le milliardaire peut être fier de son coup : alors que Rivian a déjà dévoilé un prototype, l’engin de Tesla est sur toutes les lèvres. Une campagne de communication bien rodée qui, contre toute attente, a permis de préserver le secret sur le design et les caractéristiques de l’engin roulant.

Un mystérieux pickup

La seule chose que l’on a pu voir, ce sont des lignes épurées. Ou plutôt, une ligne, formant un angle et qui a été très largement décortiquée. On ne saurait dire avec certitude s’il s’agit de l’arrière du véhicule, de l’avant, d’un aileron ou d’une porte. Le mystère qui plane autour de ce Cybertruck est d’autant plus pesant qu’Elon Musk a l’air vraiment enthousiaste à l’idée de présenter l’engin, bien plus qu’avant la présentation du Model Y, pour ne citer que lui.

Tesla teaser pickup électrique // Source : Twitter Elon Musk

Et pour cause : le format pickup, plébiscité aux États-Unis est considéré comme l’un des chevaux de Troie nécessaires pour une jeune marque comme Tesla pour s’implanter durablement dans les usages locaux. Aujourd’hui, la marque californienne a pensé aux grosses et petites berlines et aux SUV : ce ne sont pas les formats les plus populaires, notamment dans l’Amérique rurale qui continue à plébisciter le fameux F-150 de Ford et ses concurrents. Avec ce Cybertruck, Tesla a donc un double challenge : proposer un véhicule utilitaire pratique pour un usage traditionnel et respecter l’ADN futuriste de la marque. C’est aussi, d’après Elon Musk, un engin qui pourrait tenter l’armée américaine.

Difficile de savoir en revanche si le Cybertruck sera commercialisé en-dehors des États-Unis. Le format massif du véhicule n’est pas aussi répandu en Europe, par exemple.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux