Hyundai a décidé de rendre hommage à son concept Pony Coupé de 1974 avec son prototype électrique « 45 ».

À Francfort, Hyundai a des envies d’hommage. À l’occasion du salon automobile allemand, le constructeur coréen fait honneur à son tout premier concept Pony Coupé, désigné par Italdesign Giugiaro et datant de 1974. Dans un communiqué publié le 10 septembre 2019, on découvre le prototype électrique et autonome « 45 », qui s’inspire ouvertement du véhicule fêtant ses 45 ans.

Avec la « 45 », Hyundai assume son passé tout en regardant vers l’avenir, lui qui est déjà bien positionné sur le segment de la mobilité propre (son catalogue comprend des voitures hybrides, électriques et fonctionnant à l’hydrogène). Ce concept rétro-futuriste fera à coup sûr plaisir aux férus d’automobile.

Concept Hyundai « 45 » // Source : Hyundai

45 degrés

Le nom « 45 » n’est pas le fruit du hasard. Outre le nombre d’années qui la sépare de son aînée, la voiture arbore des vitres avant et arrière inclinées à 45 degrés. En résulte un design épuré et volontairement anguleux, qui tranche avec ce qu’on a l’habitude de voir avec les études de style plus audacieuses. On ressent en tout cas de la passion dans les lignes (re)dessinées, chez un constructeur qui semble assumer son héritage (la Pony de série a été commercialisée pendant plusieurs décennies).

Concept Hyundai « 45 » // Source : Hyundai

Hyundai ne livre aucun détail sur les performances de sa « 45 » et préfère s’axer sur les technologies qui équiperont potentiellement ses voitures de demain. On pense par exemple à l’indicateur de batterie, installé au bas des portes (pour renseigner sur l’autonomie avant même de s’installer sur son siège). Ou encore aux caméras latérales qui remplacent les rétroviseurs extérieurs (comme Audi avec son SUV e-tron ou Honda avec sa citadine Honda e). Pour l’infodivertissement, Hyundai évoque une interface à faisceau de projection, qui sert de substitut aux habituelles commandes tactiles.

Concept Hyundai « 45 » // Source : Hyundai

Dans l’habitacle de conception élégante (on aime les assises en bois), on découvre un large écran qui occupe les 3/4 de la planche de bord. Si on relève la présence d’un volant, le concept « 45 » est autonome. D’où cette idée de voir Hyundai miser sur un «  un espace de vie exclusif et modulable pour s’adapter aux différents styles de vie de ses occupants ». Comme quoi, les choses ont beaucoup évolué en 45 ans.

Partager sur les réseaux sociaux