Uber a mis à jour ses mesures liées à la sécurité, car visiblement, personne ne sait ouvrir une portière.

Uber a visiblement envie d’insister sur la sécurité de ses passagers, comme en témoigne un communiqué envoyé le 12 août 2019 à la presse. Où l’opérateur de transport nous apprend carrément comment ouvrir une porte. Le but ? Protéger les autres usagers de la route, notamment celles et ceux qui roulent sur une piste cyclable.

Uber invite à utiliser ce qu’il appelle la poignée hollandaise au moment de sortir du véhicule. Il accompagne son conseil d’une vidéo didactique datant du 15 mai 2019 dans laquelle on découvre cette fameuse technique. Vous avez l’habitude d’envoler des vélos — et des trottinettes — quand vous ouvrez une porte ? Pas de panique, Uber vous explique comment arrêter de blesser maladroitement les gens.

Comment ouvrir une porte, by Uber

On comprend la démarche de Uber, qui souhaite améliorer la sécurité dans les rues. D’autant que cette technique de la poignée hollandaise vise à protéger les coursiers payés par UberEats — son service de livraison de repas — et les utilisateurs de ses véhicules fournies par son application Jump. Mais toujours est-il que la vidéo, légèrement moqueuse, ne fera pas l’unanimité.

Qu’à cela ne tienne, voici comment ouvrir une porte selon Uber :

  • Étape 1 : poser la main opposée à la porte sur la poignée ;
  • Étape 2 : se tourner vers la vitre ;
  • Étape 3 : vérifier qu’il n’y a pas de trottinette ou de vélo à proximité ;
  • Étape 4 : une fois l’horizon dégagé, ouvrir lentement la porte.

Uber accompagne cette bonne résolution d’une nouvelle notification indiquant la présence d’une piste cyclable 500 mètres avant l’arrivée à destination. Dans un autre registre, un message invitant à vérifier sa course s’affiche quand votre voiture arrive. Au cas où vous auriez la fâcheuse tendance à ne jamais monter dans la bonne…

Uber méthode de la poignée hollandaise // Source : Uber

Partager sur les réseaux sociaux