Honda a donné quelques chiffres sur sa Honda e, une citadine électrique qui mise sur l'agilité pour convaincre.

À défaut de présenter le design final de sa première citadine électrique, Honda partage quelques détails techniques intéressants dans un communiqué publié le 2 juillet 2019. Inspirée d’un prototype qui ressemble au robot Eve du film Wall-E, la Honda e misera sur une conduite agile pour s’immiscer dans les environnements urbains.

L’autonomie de la voiture n’est pas incroyable : donnée à un peu plus de 200 kilomètres avec une petite batterie de 35,5 kWh capable de remplir 80 % de sa capacité en 30 minutes. Honda a fait ce choix pour maîtriser le poids, avec une répartition équilibrée des masses. «  Elle fait de ce modèle un véhicule idéal pour les déplacements urbains au quotidien », note le constructeur.

Prototype Honda e // Source : Honda

Un mode Sport au programme

Grâce à sa légèreté et sa silhouette compacte, la Honda e devrait se montrer très à l’aise pour se faufiler partout (rayon de braquage de 4,3 mètres). L’entreprise japonaise a également tenu à insuffler un argument sportif à sa voiture équipée d’un moteur d’une puissance équivalente à 150 chevaux (il est installé à l’arrière). Honda a même pensé au « Sport Mode », qui améliore l’accélération quand il est enclenché (au détriment de l’autonomie).

Autre preuve que la Honda e se montrera plus à son aise en ville, elle est équipée de la technologie Single Pedal Control. Comme son nom l’indique, elle permet de conduire la voiture à l’aide de la pédale d’accélération (on appuie pour accélérer, on relâche pour freiner et régénérer la batterie). On retrouvait déjà cet argument dans la Nissan Leaf.

Si la version de série de la Honda e sera présentée plus tard cette année, les réservations sont déjà lancées en France, moyennant un acompte de 800 euros (remboursable à tout moment). Vous pouvez déjà choisir la couleur (acier, jaune, blanc, bleu ou noir).

Prototype Honda e // Source : Honda

Partager sur les réseaux sociaux