Plus de trois quarts des conducteurs américains aimeraient retrouver l'assistant vocal qu'ils ont chez eux dans leur voiture.

Les conducteurs veulent-il d’un assistant vocal propre à leur voiture ? Visiblement non. Dans une étude publiée le 9 avril 2019 et co-menée par Amazon et le cabinet J.D. Power, on découvre que 76 % des automobilistes préféreraient retrouver Siri, Google Assistant ou Alexa dans leur véhicule. Soit précisément l’assistant vocal qu’ils ont déjà chez eux.

Le sondage, exclusivement américain et réalisé en juillet 2018 sur internet, a compilé plus de 5 000 réponses. Les personnes interrogées devaient posséder une voiture produite ces cinq dernières années et un objet équipé d’un assistant vocal (Amazon Echo, HomePod, Google Home…).

Étude Amazon et Alexa dans les voitures // Source : Amazon

Les bonnes habitudes

Cette statistique n’étonnera finalement personne. Surtout si on la confronte aux raisons qui poussent les conducteurs à ne pas vouloir d’un ‘Ok Mercedes‘ ou d’un ‘Dis Volkswagen‘. C’est d’abord une question d’habitude : 66 % des interrogés estiment qu’ils n’auront pas à réapprendre des commandes et 57 % indiquent que l’assistant vocal chez eux connaît déjà leurs préférences (réponses mieux adaptées). Il y a par ailleurs la notion de confort : on aime réentendre la même voix.

Étonnamment, la précision des réponses n’arrive qu’en quatrième position (33 %), derrière la fluidité de l’expérience (49 %) mais devant l’utilité (28 %). Une preuve qu’il y a une certaine confiance envers la capacité des constructeurs à développer un assistant convaincant pour les besoins de la route.

La présence de tel ou tel assistant vocal chez une marque peut même avoir un impact sur l’acte d’achat. Ainsi, 59 % des personnes sondées pourraient acquérir une voiture parce qu’elle embarque l’assistant vocal qu’elles préfèrent.

« Cela ne me surprend pas de voir que les utilisateurs préfèrent s’adresser à l’assistant vocal qu’ils sollicitent chaque jour chez eux », note Arianne Walker, en charge du département Alexa Automotive chez Amazon. Pour le géant de la tech, les conclusions de cette étude orientée appuieront éventuellement son argumentaire au moment de négocier des partenariats avec des constructeurs automobiles. En attendant, il commercialise Auto Echo, un dispositif qui intègre Alexa dans une voiture et qui a déjà rencontré un franc succès

Partager sur les réseaux sociaux