Les conducteurs américains se sentent seuls sans Alexa dans leur voiture.

En septembre dernier, Amazon a levé le voile sur toute une gamme de produits labellisés Echo. Parmi eux, on a pu découvrir l’Echo Auto, un dispositif à installer dans sa voiture pour profiter des vertus d’Alexa. Selon les informations de TechCrunch partagées le 8 janvier 2019, la demande est au rendez-vous : plus d’un million de précommandes ont été passées.

Uniquement disponible aux États-Unis pour le moment, l’Echo Auto est toujours proposé sur invitation à l’heure où nous écrivons ces lignes (impossible de précommander directement). Mais Amazon a confirmé que les premières livraisons avaient été effectuées en fin d’année dernière.

Amazon Echo Auto // Source : Amazon

Alexa dans sa voiture

Les conducteurs américains se sentiraient-ils donc un peu seuls dans leur voiture, pendant leurs interminables trajets maison-boulot ? Suffisamment en tout cas pour emporter Alexa avec eux. Pour ce faire, l’Echo Auto se connecte simplement à un téléphone et fait retentir la douce voix de l’assistant vocal via les hauts-parleurs installés dans l’habitacle (grâce à la magie du Bluetooth ou via une entrée auxiliaire).

L’Echo Auto, qui n’est pas une enceinte, s’appuie sur huit microphones pour entendre le conducteur malgré les multiples bruits qui peuvent parasiter l’écoute. Comme tous les objets Echo, Alexa sert d’interface vocale pour réaliser des actions spécifiques (lancer un morceau de musique, ouvrir le garage connecté, appeler un contact) ou se renseigner (actualité, station essence ou borne de recharge la plus proche).

Dans la description de son produit, Amazon indique que l’Echo Auto peut aussi intégrer des routines basées sur la géolocalisation qu’Alexa déclenchera automatiquement. Par exemple, elle pourra lancer le GPS et une playlist au moment où l’utilisateur quittera son lieu de travail. Pour la navigation, Alexa fera d’abord confiance à Google Assistant, mais la compatibilité avec Apple Plans et Waze est prévue pour les mois à venir.

Bien sûr, l’Echo Auto n’est qu’une première étape : à terme, de plus en plus de constructeurs partenaires installeront directement Alexa dans leurs voitures. Ce sera le cas chez BMW, notamment.

Partager sur les réseaux sociaux