Fiat a présenté un concept très ambitieux à Genève.

Pour Fiat, l’avenir de l’automobile de situe notamment dans la personnalisation. Via un communiqué de presse publié le 6 mars 2019 dans le cadre du salon automobile de Genève, la marque italienne a présenté le Concept Centoventi, une citadine électrique inspirée de la Panda et entièrement modulaire.

Si bien que le Concept Centoventi, conçu pour fêter les 120 ans de Fiat, est décrit comme «  une toile vierge » que les propriétaires devront achever en fonction de leurs goûts. Et on ne parle pas seulement du choix de la livrée et de quelques couleurs à appliquer çà et là. 

De 100 à 500 kilomètres

Par exemple, l’autonomie pourra être augmentée à l’envi, au regard des besoins. De série, le Concept Centoventi ne pourra rouler que 100 kilomètres en une seule charge. Mais il sera possible d’ajouter jusqu’à trois modules supplémentaires sous le plancher : ils permettront de tenir 100 kilomètres de plus chacun. Enfin, celles et ceux qui roulent beaucoup auront l’opportunité d’installer une batterie indépendante sous le siège, pour une autonomie totale de 500 kilomètres.

Esthétiquement, la petite voiture offrira du choix. Alors que Fiat ne livrera qu’une seule version, les acquéreurs pourront la peindre comme ils le veulent. Via le programme ‘4U’, ils personnaliseront le toit, le parechoc, les enjoliveurs de roue et la livrée extérieure. On retrouvera cette liberté dans l’habitacle, où Fiat a imaginé une structure capable d’accueillir différents éléments de rangement. Ils s’articulent autour d’une construction simplifiée et brevetée, rappelant les briques Lego. Fiat se prend même à rêver d’une communauté d’utilisateurs qui pourraient s’échanger les pièces dont ils n’ont plus besoin.

Concept Fiat Centoventi // Source : Fiat

Au niveau des technologies inédites, le véhicule ose le hayon du coffre susceptible de devenir un écran pour partager des messages avec le monde extérieur, ainsi que le toit équipé d’un panneau solaire (pour maintenir la température à bord et gérer l’affichage numérique extérieur).

Avec son Concept Centoventi, Fiat imagine donc un futur où la voiture serait un produit qui s’adapterait facilement aux besoins et aux envies d’un instant. Qui pourrait devenir tour à tour une voiture de fonction sobre puis la matérialisation d’une personnalité extravertie. Il reste à voir si un business model peut supporter un tel niveau de flexibilité. Tesla a par exemple fait l’inverse, en proposant d’abord des tas d’options, puis en réduisant leur nombre petit à petit pour optimiser les coûts.

Concept Fiat Centoventi // Source : Fiat

Partager sur les réseaux sociaux