L'entreprise néerlandaise ForcePro modifie des Model S pour les transformer en voitures de police qui opèrent incognito.

Qu’est-ce qui distingue une Model S d’une Model S modifiée par ForcePro ? En apparence, rien. Mais, dans le deuxième cas, il s’agit d’une voiture de police conçue pour rouler incognito. D’où sa ressemblance avec un modèle normal. Ces véhicules sont présentés dans les colonnes d’Electrek.

Entreprise néerlandaise qui fournit des équipements aux forces de l’ordre, ForcePro a contacté nos confrères pour leur montrer leur Model S. Sa particularité est donc de se fondre dans la masse, contrairement au Model X suisse, également revisité par ForcePro, qui assume son affiliation.

Model S Police // Source : ForcePro (via Electrek)

Une Model S de police incognito

Ces Model S d’infiltration sont blanches et sont dotées de dispositifs de police — les fameux gyrophares — suffisamment masqués pour que personne ne les repère quand ils sont éteints. Dans l’habitacle, on retrouve plusieurs modifications, notamment un écran supplémentaire pour le passager assis à l’avant et une unité de rangement plus pratique située dans le coffre.

Ces changements, approuvés par Tesla, ont été commandés par la Dutch Police Force (police hollandaise), département qui essaiera de coincer certains malfrats avec des voitures qui passent inaperçues (même si les voitures Tesla ne passent jamais vraiment inaperçues).

À l’arrivée, on se rend compte que la police aime de plus en plus les véhicules assemblés par Tesla. Plus chers que des alternatives thermiques, ils représentent un investissement basé sur le long terme grâce à des économies réalisées sur l’entretien et le carburant.

Partager sur les réseaux sociaux