Les amoureux de la marque Bentley devront s'armer de patience s'ils veulent passer à l'électrique. Le constructeur ne s'y mettra pas avant 2025.

Petit à petit, tous les constructeurs automobiles annoncent leur entrée sur le marché de l’électrique. Mais certains d’entre eux sont plus lents à la détente. À l’image de Bentley, qui désire réduire son empreinte carbone mais ne lancera pas une voiture 100 % électrique avant 2025. C’est du moins ce qu’a annoncé le CEO Adrian Hallmark dans les colonnes d’Automotive News le 30 octobre 2018.

Les aficionados de la marque devront donc prendre leur mal en patience, même s’il s’agit déjà d’un premier changement de posture. Il y a encore quelques mois, Bentley n’évoquait même pas le lancement d’une voiture non thermique malgré la présentation d’un concept en 2017.

Bentley XP 12 Speed 6e Concept // Source : Bentley

Une plateforme avec Porsche et Audi

Intégré au groupe allemand Volkswagen, Bentley aurait tort de ne pas se mettre très vite à l’électrique. Il devrait d’ailleurs se greffer à la plateforme Premium Platform Electric, développée par Audi et Porsche. À compter de 2021, elle devrait aboutir à des voitures offrant des performances élevées — avec une accélération toujours plus franche, une vitesse de pointe supérieure au marché et un temps de recharge fortement réduit.

En s’associant à des marques sœurs, Bentley pourrait mieux maîtriser ses coûts. Ce qui ne serait pas de trop pour une entreprise qui a enregistré une perte opérationnelle de 137 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année fiscale en cours.

On rappelle qu’Audi et Porsche ont déjà un train d’avance sur le marché de l’électrique. Le premier avec son SUV e-tron, le deuxième avec la Taycan et le SUV qui suivra dans la foulée.

Partager sur les réseaux sociaux